March 4, 2021

Reconnaître les contributions au monde de l’aviation

admincopa

Par Brian Pound, président du comité des prix de la COPA

Le South Shore Flying Club de CYAU (Liverpool en Nouvelle-Écosse) a remporté un prix d’appréciation 2020 de la COPA  (g. à d.) : David Oickle, secrétaire et trésorier du club; Brian Pound, président des prix de la COPA; Barry Mercer, membre du club; et Peter Gow, vice-président du club.

Merci! Se peut-il que nous ne le disions pas assez? Heureusement, nous flânons dans les aéroports et les hangars avec des pilotes professionnels et privés, des techniciens d’entretien d’aéronefs (TEA) et des bénévoles qui partageant les mêmes idées. Nous possédons tous une grande diversité d’expérience et de compétences, mais nous comprenons collectivement ce qu’il faut pour être pilote et propriétaire d’avion. Principalement pour cette raison, un grand niveau de confiance unit naturellement notre groupe.

Après avoir traversé le Canada, les États-Unis et les Caraïbes à plusieurs reprises au fil des ans, j’ai été invariablement frappé par l’amitié et la camaraderie instantanées qui se créent lorsqu’on atterrit dans un aéroport inconnu… surtout si vous avez un problème. Cela prend toute sorte de formes : de la bouteille d’eau froide tendue généreusement, à la remise de clés d’une voiture, de l’utilisation d’un hangar pour une réparation, de l’accueil à la maison pour la nuit à cause d’une tempête de neige dans les montagnes. C’est aussi un TEA qui lâche tout ce qu’il fait, qui retire le chargeur du moteur qu’il remontait pour que je puisse continuer mon vol en moins de deux heures. Nous avons tous des histoires comme celle-là à raconter.

Nous savons tous à quel point il est courant, après l’arrivée en avion dans un aéroport inconnu, que le temps d’une tasse de café ou d’un hamburger, nous soyons entourés de « nouveaux » amis perdus de vue. Tous les aéroclubs semblent vibrer sur la même longueur d’onde. Les discussions gravitent autour des sujets les plus variés : la plus récente pièce d’avionique, les soins médicaux, le prix du carburant et parfois même votre dernier atterrissage « pas si en douceur que ça ». Nous pourrions avoir tendance à tenir pour acquis ce lien de confiance que nous partageons si naturellement dans notre milieu, et qui est malheureusement de plus en plus rare dans le monde aujourd’hui.

Un aéroclub qui fonctionne bien dissimule beaucoup d’efforts. De nombreuses personnes dévouées prennent à leur charge la tenue des livres, l’entretien du terrain et l’organisation d’activités comme la tenue d’un autre barbecue. C’est grâce à ces personnes spéciales et bénévoles qui acceptent d’assumer ces obligations supplémentaires que nous pouvons jouir de toutes ces formidables valeurs ajoutées à notre milieu de vol libre. Lors d’une discussion avec le président de la COPA, Bill Mahoney, l’année dernière, nous avons estimé que nous n’avions pas suffisamment pris le temps de remercier tant de personnes méritantes au sein des membres de notre organisation. Cette négligence devait être corrigée.

Voilà, entre autres, pourquoi nous avons réorganisé la politique de la COPA l’année dernière. Nous avions à coeur de reconnaître davantage de personnes spéciales, tant parmi nos membres que dans la communauté. Ce faisant, ces modifications de notre politique nous ont permis de reconnaître 31 groupes et individus. Nul besoin de dire que ces reconnaissances ont été très bien accueillies.

Tout d’abord, nous avons ajouté le prix John Bogie Memorial (du nom du cofondateur de la COPA). Le premier lauréat a été la Fondation Vimy 2017. Cette organisation de bénévoles a construit et apporté plusieurs répliques de biplans de la Première Guerre mondiale en France. D’anciens pilotes de la Marine et de l’Aviation canadiennes les ont fait survoler le site où avait lieu la cérémonie commémorative du centenaire de la bataille de Vimy. À quel point pouvez-vous devenir emblématique? Bien que la COPA décerne toujours son prix du président, elle a ajouté le prix du chef du conseil d’administration ainsi que les prix des directeurs. Plus précisément, un seul prix du président et un seul prix du chef du conseil d’administration sont remis chaque année, mais tous les directeurs de la COPA peuvent honorer un membre de leur région.

Nous recommandons à nos membres de faire des suggestions au membre du conseil d’administration concerné pour l’un de ces prix. Vous pouvez également proposer des membres de la COPA qui ont contribué à améliorer votre milieu de vol de façon notable pour un prix de mérite. Il existe aussi un prix d’appréciation qui vise à reconnaître l’apport de membres et de non-membres à l’organisation de la COPA.

Pour proposer une candidature à nos prix 2021, nous vous invitions à visiter le site Internet de la COPA sous l’onglet « À propos », suivi de « Prix pour bénévoles ». Nous sommes impatients de vous remercier cette année encore pour les efforts inestimables qui sont déployés au profit de la communauté aéronautique canadienne.