March 11, 2021

La collision d’un avion avec une ligne électrique fait deux morts en Alberta

admincopa

Carte illustrant la trajectoire de vol de l’aéronef dans l’événement à l’étude, la ligne de transport d’électricité et le lieu de l’accident (Source : Google Earth, avec annotations du BST)

Le 3 mars, le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada a publié son rapport d’enquête (A20W0072) sur un accident survenu en septembre 2020 impliquant un Harmon Rocket II et une ligne de transport d’électricité à l’aérodrome Hugget/Goodwood Field.

Le BST a mené une enquête de catégorie 4 (à portée limitée) sur cet événement qui a coûté la vie aux deux occupants le 26 septembre 2020. Dans son rapport, le BST explique que l’aéronef de construction amateur Harmon Rocket II a décollé de l’aérodrome de Rocky Mountain House (CYRM) en Alberta vers 13 h 17 pour un vol à destination de l’aérodrome Hugget/Goodwood Field (CGF5), l’aéronef est arrivé au-dessus de CGF5 à 13 h 37 et a fait deux circuits autour de l’aérodrome, étant donné que le pilote n’était jamais allé à cet endroit.

Après le deuxième circuit, relate le BST, l’aéronef a tourné à gauche, est descendu à environ 25 pieds au-dessus du sol (AGL) et a survolé du nord au sud la ligne droite de la piste de course. D’après les vidéos enregistrées par les observateurs au sol, précise le BST, à l’extrémité sud de la ligne droite, l’aéronef a amorcé une montée et a heurté le plus élevé des deux fils d’une ligne de transport d’électricité.  L’aéronef s’est cabré, raconte le BST, et a monté jusqu’à une altitude d’environ 700 pieds tout en roulant à droite jusqu’à une assiette presque inversée et en changeant de cap vers l’ouest. Lorsque l’aéronef a commencé à descendre, poursuit le BST, il a roulé à gauche jusqu’à avoir les ailes à l’horizontale et a continué à descendre jusqu’à ce qu’il percute le sol, dans une assiette en piqué de 40°.

L’aéronef a été presque entièrement détruit par l’incendie qui a suivi l’écrasement. Les deux occupants ont subi des blessures mortelles. Le BST remarque qu’aucun signal de radiobalise de repérage d’urgence (ELT) n’a été détecté, et l’incendie a détruit l’ELT à bord.

Pour obtenir les conclusions détaillées du BST sur cet événement, visitez la page d’enquête :