Stephen McCarthy

En 1997, j’ai réalisé mon rève en devenant pilote privé. J’ai poursuivi la formation et obtenu une licence commerciale puis une qualification IFR. Ma femme a également obtenu sa licence. En 2001, nous sommes devenus les heureux propriétaires d’un Cessna 182Q. Nous prenons l’avion le plus souvent que possible. Nous avons voyagé régulièrement dans les Maritimes et en Nouvelle-Angleterre.

Nos meilleurs voyages ont été les deux visites au salon aéronautique d’Oshkosh.

Nous hangarons notre avion à l’aéroport de Debert et nous sommes membres du Club COPA 188 . J’ai rempli plusieurs mandats au sein du conseil d’administration du Debert Flight Center, et j’en suis le président depuis trois ans. Nous sommes l’unité de formation au pilotage la plus active de la Nouvelle-Écosse. Nous offrons des cours pour les qualifications de pilote privé, de pilote professionnel et d’instructeur.

Je suis également médecin examinateur de l’aviation civile depuis 10 ans. J’aime beaucoup travailler avec les pilotes et j’aime à penser que le fait d’être moi-même pilote m’aide à comprendre leur environnement de travail.

La COPA a toujours été utile lorsque j’ai fait appel à elle pour répondre à un problème particulier auquel nous étions confrontés à notre aéroport. Elle m’a fait prendre conscience des nombreux défis auxquels l’aviation générale est confrontée. J’aimerais être directeur parce que j’aimerais faire partie de la solution à ces défis.

Mon expérience en tant que directeur et président du Debert Flight Center a contribué à faire de moi un représentant efficace de l’aviation générale au niveau local. J’aimerais aider à préserver nos privilèges de vol partout au Canada.

Le mandat de la COPA est exactement cela. Ce serait un privilège de servir.