>

Category Archives: Nouvelles

Le XCub de CubCrafters obtient la certification canadienne

CubCrafters, le fabricant d’avions basé à Yakima, Washington, a annoncé cette semaine que Transports Canada, Aviation civile (TCAC) a certifié son dernier modèle, le XCub de 180 ch. Les livraisons au Canada de ses versions roues et hydravion peuvent commencer dès maintenant.

Le XCub a obtenu la certification FAA en 2016 et en avril dernier a obtenu la certification européenne. La certification japonaise a également été obtenue cette semaine.

« XCub trouve un public de plus en plus grand sur les marchés internationaux », a déclaré Brad Damm, vice-président des ventes et du marketing chez CubCrafters. « La liste croissante des approbations des autorités aéronautiques internationales pour le XCub est une partie importante de notre plan visant à étendre la portée du marché de la gamme de produits CubCrafters. Avec des engagements de livraison pour les nouveaux XCubs maintenant sur cinq des sept continents, il existe un intérêt mondial pour la capacité, la sécurité et les performances STOL qu’offrent nos aéronefs. »

Le président de CubCrafters, Pat Horgan, a ajouté: « Ces approbations du certificat de type XCub sont la preuve d’efforts et d’une coopération exceptionnelle entre TCAC, JCAB, FAA et CubCrafters. »

Où voler en fin de semaine – Stanstead/ Weller, Qué. le dimanche 9 septembre

Des burgers de Beefalo (hybride boeuf et bison), du blé d’Inde et des produits organiques fais cueillis sont au menu!

George Weller invite à nouveau la communauté d’aviateurs à son huitième rendez-vous aérien annuel à l’aéroport de Stanstead / Weller (TQ2), situé à 70 nm au sud-est de Montréal. Pour 15$, vous avez droit à un « all-you-can-eat » de ce que M. Weller cultive sur sa propriété.

Une piste en gazon de 2600 pieds avec beaucoup d’espace pour accueillir même les turbopropulseurs. M. Weller indique qu’il a enlevé les arbres à l’est de la piste l’an dernier. Une caractéristique unique de l’aérodrome / ferme de Weller est son auto-cueillette. En plus du maïs, vous pouvez trouver plusieurs variétés de tomates, de pommes de terre jaunes, de brocoli, de chou-fleur, de melons, de tomatilles, de fenouil, de poivrons et plus encore. « Venez n’importe quand », dit M. Weller. « Choisissez simplement les légumes, vérifiez le tableau des prix, pesez vos affaires et laissez l’argent dans le contenant dans le nouvel abri de jardin. C’est près de la porte d’entrée du jardin, tout juste à côté de la piste à l’est, à environ 200 pieds. »

Cliquez ici pour plus de détails.

Photo par Jean-Pierre Bonin

 

Aménagement responsable des aérodromes (ARA) – Phase II en cours

La prochaine phase de réglementation visant à moderniser la réglementation concernant les aérodromes au Canada est sur le point de démarrer. Au début d’août, Transports Canada a publié une Évaluation préliminaire de la question et de la consultation (EPQC) auprès du Conseil consultatif sur la réglementation aérienne canadienne (CCRAC 2018-002), à la recherche de commentaires d’intervenants pour la phase II de l’ARA. Les membres de COPA se souviendront d’une bataille concertée que nous avons menée en 2013 à la phase I contre des propositions injustes et inappropriées pour l’aménagement ou l’expansion d’un aérodrome. Après une longue campagne de sensibilisation menée par COPA et d’autres organisations, Transports Canada a proposé une réglementation plus simplifiée, comportant des éléments déclencheurs très précis du processus de consultation publique.

La phase II vise à améliorer les documents d’orientation et à introduire un mécanisme de consultation similaire, permettant aux développeurs de projets à proximité d’aérodromes tels que les tours de téléphonie cellulaire et les éoliennes, de consulter les exploitants d’aérodromes au début du processus de planification. Principalement concernés sont les propriétaires et les exploitants d’aérodromes non enregistrés (pas dans le CFS), dont l’emplacement et la nature des opérations ne sont pas toujours évidents et qui ne sont pas nécessairement protégés par un règlement de zonage des aéroports (AZR).

COPA voudra s’assurer qu’un nouveau processus respectera le droit des exploitants d’aérodromes non enregistrés de ne pas l’être, tout en fournissant aux développeurs externes un mécanisme pour déterminer où se trouvent ces aérodromes, facilitant ainsi le processus de consultation.

 

Tout au long du processus du CCRAC, COPA consultera ses Clubs COPA et d’autres membres à ce sujet afin de s’assurer que nos préoccupations soient entendues. La période de commentaires initiale pour l’EPQC se termine le 28 septembre, après quoi un groupe de discussion sera probablement formé, probablement au cours de la nouvelle année. Les membres de COPA souhaitant joindre leurs commentaires à notre soumission peuvent les envoyer à: takeaction@copanational.org.

Où voler en fin de semaine : Casey, Que. (47° 56′ 18″ -74° 5′ 23.9″)

Camping sous l’aile toute la fin de semaine à Casey dans la brousse québécoise, sur cette piste militaire abandonnée. Cette dernière, d’une surface dure de qualité aéroport international, mesure 8 200’ x 200’ à une altitude de 1 291’.

Au fil des ans, de plus en plus de gens s’y retrouvent en toute convivialité et un plaisir assuré ! On a pu en dénombrer 114 l’an dernier, dont 25 avions-campeurs. Le samedi, il y aura du blé d’Inde, des hot-dogs et des liqueurs douces.

Trouvez tous les détails ici.

Votre fonds de défense du droit de voler au travail : Mascouche

Les développeurs de l’aéroport de Mascouche / Les Moulins font face à des obstacles de toutes sortes depuis près de dix ans, que ce soit à l’ancien ou au nouvel emplacement « approuvé après consultation » par TC. Les dernières revendications sont liées aux normes environnementales provinciales du Québec. Ça pourrait se produire n’importe où au pays.

En février 2018, nous avons rapporté avoir eu un succès à la Cour supérieure du Québec, où l’honorable Martin Castonguay a essentiellement rejeté la cause. Sans surprise, la décision a été portée en appel et l’affaire est devant la Cour d’appel du Québec.

COPA a demandé à intervenir dans cette affaire comme « un ami de la cour » et pouvoir présenter un mémoire au tribunal. Nous voulons souligner le fait que l’aéronautique ne peut être partagée entre juridictions et ne peut donc être que sous contrôle fédéral. Nous sommes heureux d’annoncer que l’honorable Geneviève Marcotte nous a accordé la requête en intervention amicale parce que COPA «… est susceptible d’offrir une perspective pancanadienne utile sur les enjeux de l’appel, propre à aider la Cour à trancher le débat. »

En tant qu’association préservant la liberté de voler au Canada, il est de notre responsabilité de nous assurer que nous tirons parti des cas et des décisions que nous avons remportés dans des causes antérieures. Que nous ne perdions aucun terrain que nous ayons gagné. Il est de la plus haute importance que nous puissions faire entendre notre voix dans le processus judiciaire et surtout maintenant, afin d’éviter autant que possible de passer une fois de plus à l’étape suivante, la Cour suprême du Canada.

Le fonds de défense du droit de voler nous permet de défendre des causes liées à notre mission. Contribuez généreusement!

Aéroport St-Hubert inaugure sa piste nouvellement rénovée

Il est rafraichissant de voir un aéroport trouver des opportunités de croissance, plutôt qu’à la recherche d’opportunités pour en restreindre l’accès ou le fermer.

C’est ce jeudi 30 août que l’aéroport de St-Hubert (YHU) a inauguré sa nouvelle piste principale mise à niveau. La piste 24D / 06G a fait peau neuve grâce à un important appui du Programme d’amélioration des infrastructures aéroportuaires (PAIA) fédéral, lui permettant de recevoir de plus gros porteurs pour faire de l’aéroport une plaque tournante du transport aérien régional au Québec.

Inauguré en 1927, YHU est devenu au fil du temps l’aéroport incontesté de formation et d’aviation générale (AG) de par le nombre d’unités de formation et de mouvements dans le sud du Québec. Ciblé par le phénomène du « pas dans ma cour » en 2010 et menacé de toutes parts de fermeture, diverses associations (dont COPA) ont soutenu l’aéroport et ses promoteurs dans une approche de médiation avec les opposants. Plusieurs initiatives ont été mises de l’avant, jusqu’à de nouveaux systèmes échappements pour certains avions des écoles.

Si maintenant de gros porteurs (737 ou A320) débarquent à CYHU, quelle sera la place de l’AG? « Les infrastructures actuelles permettent amplement une cohabitation de l’aviation générale (pistes 24G/06D et 28/10) et de plus gros porteurs (24D/06G), je ne vois aucune incidence. L’aviation générale est présentement ce qui fait vivre l’aéroport et est au cœur de sa mission. » dit Charles Vaillancourt Président du conseil d’administration de l’Aéroport Montréal Saint-Hubert Longueuil (AMSL) et lui-même pilote d’un Diamond à l’aéroport.

Le communiqué de presse complet se trouve ici.

Où Voler en Fin de Semaine : St-Cuthbert

Venez faire un tour vendredi, samedi ou dimanche au Festival ULM de Québec à ce tout récent aérodrome de St-Cuthbert, Que. (CU2). Piste de 1352 pieds x 80 pieds, tous les types d’aéronefs sont les bienvenus pour la fin de semaine. Venez rencontrer Guillaume et son équipe, un membre à vie COPA qui s’est battu pour notre mission de faire progresser, promouvoir et préserver la liberté canadienne de voler.

TCAC Réduit la Surveillance des Pilotes Vérificateurs

Dans le cadre d’une décision controversée, Transports Canada – Aviation civile a annoncé qu’elle autoriserait les grandes compagnies aériennes à effectuer des vérifications de la compétence des pilotes (PPC) sur leurs propres pilotes avec une supervision moins directe. Actuellement, TCAC et les évaluateurs indépendants approuvés procèdent à ces évaluations, tandis que TCAC surveille la compétence et le rendement des pilotes indépendants. À compter de cet automne, ils délégueront le rôle de surveillance à des évaluateurs privés de haut niveau.

Le président de l’ATAC, John McKenna, mentionne que le manque de ressources de TCAC pour les évaluations sur place explique sa décision. L’année dernière, les inspecteurs de TCAC auraient effectué seulement 300 PPCs, contre 15 000 par des pilotes vérificateurs employés par l’industrie. McKenna a dit : « Les personnes qui font cela pour l’industrie sont des pilotes et des voyageurs beaucoup plus fréquents que les inspecteurs de [TCAC] ».

Cependant, l’Association des pilotes fédéraux du Canada, le syndicat représentant les pilotes employés par le gouvernement fédéral, n’est pas d’accord. Le directeur des opérations, Greg Holbrook, insiste sur le fait qu’il est important d’avoir une supervision indépendante des essais de pilotes commerciaux. Holbrook évoque la possibilité d’un conflit d’intérêts lorsqu’il a récemment déclaré : « Dois-je satisfaire Transports Canada, ou est-ce que je vais avec ce que veut mon patron, qui paie mon chèque de paie et qui réussit le gars ? »

La performance des PPC des pilotes de ligne a été partagée par TCAC et les principales compagnies aériennes pendant 25 ans.

Groupes de travail GASC

La campagne de sécurité de l’aviation générale (GASC) par e biais de son Groupe de Discussion a identifié un certain nombre d’éléments affectant la sécurité dans la GA. Huit (8) de ces éléments ont été choisis en priorité pour former des Groupes de Travail (Working Group – WG). Les Cadres de Référence (Terms Of Reference – TOR) pour ces WG ont été définis, COPA et TCCA ont communiqué leurs secteurs d’intérêt et reçu les noms de personnes intéressées à collaborer à un ou plusieurs WG selon leurs intérêts personnels et leur expertise individuelle. Nous avons débuté cette semaine le processus de lancement de ces WG dont le TOR était suffisamment développé pour permettre une discussion fructueuse. L’objectif principal de ces WG est de créer un forum facilitant un moyen pour l’industrie d’entreprendre et maintenir un dialogue positif avec TCCA, et de faire valoir auprès de TCCA leur perspective vis-à-vis la règlementation et autres aspects affectant la GA et les problèmes et ambigüités que la réglementation entraîne. Ces WG sont composés de représentants de l’industrie et de TCCA. En autant que possible, le leader de chaque WG sera un membre de l’industrie. Ces WG n’ont pas été institués pour fournir à TCCA une autre opportunité de faire valoir leur perspective, quoique la participation de TCCA fait définitivement partie importante de ces initiatives.

Le premier WG à être lancé était celui touchant à la Maintenance. La GASC en général accorde une très haute importance à ce WG et a voulu le lancer en priorité. Au plan personnel, ce WG est ma plus haute priorité. La règlementation actuelle touchant la maintenance a été développée il y a beaucoup trop longtemps et n’a jamais réellement connu une révision majeure depuis. Je considère que cette réglementation ne tient pas compte des technologies émergentes et supérieures comparativement à ce qu’elles adressent couramment. Trop d’aspect de la réglementation sont inadéquats dans leur application aux nouveaux matériels et équipements, l’application de la réglementation n’est pas standardisée à travers le pays, et même à l’intérieur des régions de TCCA alors que des inspecteurs individuels interprètent la réglementation de façon personnelle. Ce WG prévoit adresser ces éléments et plusieurs autres.

Le TOR pour le WG Maintenance est sur le site COPA au lien https://copanational.org/wp-content/uploads/2018/08/Cadre-de-Référence-Maintenance.pdf. Le TOR est marqué ‘’Ébauche’’ car il représente les efforts à date de l’équipe du GASC. Le TOR veut fournir un point de départ aux membres du WG. La dernière page du WG illustre la structure de travail pour la GASC et les WG. Les membres du WG ont l’opportunité de revoir, discuter, adapter, et améliorer le TOR au fur et à mesure du progrès de leur travail. Nous serions heureux de recevoir vos commentaires/suggestions/idées sur ce WG par le biais d’un courriel.

Tous les TOR suivront le format décrit ici. La liste des WG inclue : Maintenance, Indicateurs d’angle d’attaque, Prise de Décision du Pilote, Approche Stabilisée et Atterrissage, Équipement de Sécurité, Système de Rapports Volontaires, Ressources pour Pilote Seul aux Commandes, Outil d’Évaluation des Risques en Vol.

Au fur et à mesure que les autres WG seront lancés, leur TOR deviendront disponibles sur le site COPA. Nous encourageons fortement tous nos membres à lire ces TOR (ils comptent tous moins de 10 pages chacun) et à offrir leurs commentaires. COPA apprécierait grandement que nos membres partagent cette information avec tous les aviateurs possibles, membres ou non de COPA. Cette initiative est au bénéfice de tous. Nous voulons la rétroaction de tous les aviateurs possibles. Faites parvenir vos courriels à operations@copanational.org en y indiquant à quel WG vous faites référence.

As the other WG’s go through their Kick-Off process, we will be making their TOR available on the COPA website. We heartily encourage all members to review all these TOR’s (each one is less than 10 pages) and to offer their comments or suggestions. COPA would also appreciate that all our members share this information with all aviators out there, COPA members or not. This is about general aviation and we will all benefit from these initiatives. COPA wants to hear from all aviators out there. Email your feedback to operations@copanational.org Ensure that you clearly identify which WG your email addresses.