Bourses d'études COPA Neil J. Armstrong

Les bourses d’études COPA Neil J. Armstrong contribuent à la formation de pilotes canadiens en décernant des bourses annuelles à des élèves-pilotes, des simples débutants aux candidats les plus avancés.

La principale bourse attribuée annuellement, –pour autant que des candidatures admissibles aient été retenuees–, vise à assurer la formation de base en assumant le coût de l’obtention d’une licence de pilote privé n’importe où au Canada. De plus, deux autres bourses attribuées annuellement permettent à tout candidat de parfaire sa formation aéronautique à un niveau plus avancé.

Neil J. Armstrong

Depuis le lancement du programme en 1996, 57 élèves-pilotes ont obtenu des bourses pour un total de 196 000$. Cliquez ici pour consulter la liste des lauréats (en anglais seulement).

“J’ai un emploi à temps-partiel pour m’aider a payé les coûts, mais l’entrainement était toujours trop cher. Cette bourse a fait une grande différence et me permet a terminé ma licence privée et finir ma licence commerciale.”

Erik Yaremkewich, Squamish, BC, gagnant 2018.

Merci beaucoup de m’avoir fait l’honneur d’être choisie deuxième finaliste touchant ainsi une bourse de 2 000$ pour l’entraînement au pilotage. J’ai été absolument comblée de constater que mes efforts et mon choix de vie ont été récompensés. C’est tout un honneur que d’avoir été choisi parmi tant de candidats aussi doués. Cet argent sera utilisé judicieusement pour soutenir ma formation au pilotage. Merci encore pour la bourse et pour votre assistance. Vous êtes formidables!”

Natalie Cloutier, Lac La Biche, Alberta, lauréate du Second Prix pour 2006

Pour poser votre candidature à une bourse Neil J. Armstrong, veuillez compléter le formulaire et le soumettre avec la documentation nécessaire:

Pour plus de renseignements ou pour recevoir le formulaire par courriel, veuillez svp communiquer avec nos bureaux par courriel à  reception@copanational.org – ou par téléphone: (613) 236-4901 poste 100.

La date limite pour soumettre les mises en candidature au siège social de COPA est le 1er mars de chaque année. Les lauréats sont normlement avisés des résultats le ou vers le 1er mai suivant. Par voie postale, les mises en candidature devraient être adressées comme suit:

          Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs
Attn: Comité de sélection des bourses COPA Neil J. Armstrong
75 rue Albert Bureau 903
Ottawa, Ontario K1P 5E7

Les lauréats admissibles devront être des citoyens canadiens ou des immigrants reçus âgés d’au moins 15 ans au moment de l’inscription et d’au plus 21 ans. Ils seront évalués en fonctions des critères suivants:

–ils auront démontré leur intérêt envers une carrière dans l’aviation ou porté un vif intérêt envers l’aviation générale au Canada;

–avoir fait preuve d’initiative et de détermination;

–posséder les aptitudes nécessaires tel que le démontreront leurs résultats académiques;

–savoir participer à des efforts communautaires ou manifester un esprit d’engagement envers la collectivité;

–avoir besoin du soutien financier offert par les bourses.

Au moment de déposer leur demande, les candidats à une bourse de formation ab-initio ne doivent pas avoir déjà obtenu un permis de pilote quel qu’il soit, y compris: la licence privée, le permis de pilote de loisir, le permis de pilote d’ultra-léger ou de planeur. Les candidats peuvent cependant détenir un permis d’élève-pilote, mais ne peuvent avoir accumulé plus de dix heures de vol d’entraînement. Dans certaines circonstances, le comité de sélection pourra toutefois considérer la demande de candidats ayant volé plus de dix heures, et plus particulièrement, dans les cas où les vols d’entraînement se sont déroulés sur une longue période de temps.

Les candidats à la formation ab-initio peuvent recevoir d’autres bourses d’entraînement au pilotage ou d’autres formes d’assistance. Toutefois, les candidats ayant reçu une bourse d’entraînement au pilotage d’aéronefs motorisés des Cadets de l’Air, ou en vertu de tout autre programme débouchant sur l’obtention d’une licence de pilote privé, ne sont pas admissibles au programme des bourses de formation ab-initio de COPA.

Les candidats à une bourse d’assistance à la formation avancée doivent d’abord être des membres en règle de COPA avant de pouvoir soumettre leur requête.

Les lauréats peuvent choisir l’école de pilotage où ils recevront leur formation, sous réserve de l’approbation de COPA. Le centre d’entraînement devra être une Ecole de pilotage autorisée ou une institution d’enseignement reconnue au Canada, possédant des installations de formation jugées satisfaisantes par COPA et acceptant d’entrée de jeu les conditions d’attribution de la bourse. COPA versera les fonds directement au centre d’entraînement et pourrait également débourser les sommes nécessaires à l’acquisition de manuels et du matériel académique, au début de la période de formation. Les lauréats devront être des membres en règle de COPA pour la totalité de la durée de leur entraînement.

Les lauréats pourront eux-mêmes choisir le centre de formation au pilotage où ils souhaitent parfaire leur entraînement, sujet à l’approbation du Conseil. Ce centre devra être une école de pilotage autorisée où une maison d’enseignement possédant les installations requises, à la satisfaction du Conseil.

La formation devra être complétée dans un délai raisonnable, soit une période d’un an au maximum. Dans l’éventualité où le lauréat ne parviendrait pas à progresser de manière satisfaisante ou adopterait une conduite contraire à l’esprit du Fonds, le Conseil pourra révoquer la bourse et cesser de défrayer toute dépense additionnelle de formation. Lorsque requis par le Conseil, le centre de formation fera rapport sur la progression du lauréat.

Les frais de formation admissibles incluent:

— les coûts de la formation théorique, y compris les manuels et le matériel requis pour la participation aux cours;

— les coûts de location des aéronefs d’entraînement et le temps des instructeurs;

— les coûts de toute formation avancée ou des endossements de licences jusqu’au total prévu pour la bourse.

Les dépenses  non couvertes incluent: les repas personnels ou le transport vers le centre d’entraînement, les vêtements ou le matériel d’aviation non requis dans le contexte de la formation. Le Conseil aura le pouvoir de décision finale lorsqu’il s’agira d’approuver ou non les dépenses.

Neil J. Armstrong est né le 15 avril 1920 à Alvinston, Ontario. Il a suivi ses études dans cette localité et plus tard à Petrolia, Ontario, où il est devenu membre de la Gendarmerie royale du Canada. Il a servi au sein du corps policier fédéral en Ontario, en Saskatchewan et au Manitoba avant de se joindre à l’Aviation royale du Canada en 1943.

Il a obtenu son brevet de pilote et sa commission d’officier pour devenir instructeur de pilotage jusqu’à la fin de son service militaire en 1945.

En 1946, il s’est inscrit à l’Université de Toronto où il a obtenu son diplôme d’ingénieur spécialisé en géologie et en géophysique.

De 1953 à 1969 il a été associé à Spartan Air Services d’Otawa. Il est alors devenu le premier pilote d’hélicoptère également spécialisé en géologie. Il a oeuvré avec la Commission géologique du Canada dans le cadre des opérations Baker et Thelon dans la région arctique, où un territoire de 100 000 milles carrés a été cartographié.

En 1961, il a effectué un vol transtlantique sans escale à nord d’un Piper Apache. En compagnie de son ami Max Conrad, il a franchi la distance entre Terre-Neuve et l’Irlande en 13 heures.

Deux ans plus tard, agissant en alternance comme pilote ou navigateur, cette fois en compagnie de Roy Moore, il a traversé le Pacifique entre la côte Californienne et Hawaii en 18 heures à bord d’un Piper Aztec.

En 1964, il a été élu président de l’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs (COPA), poste qu’il a conservé pendant trois ans. Son dévouement soutenu a contribué à stabiliser l’organisme sur la route d’un succès durable. De 1972 à la fin de 1994, il a rédigé une chronique régulière décrivant ses voyages en avion dans Canadian Flight, la revue de COPA.

En 1973, il a été intronisé au Panthéon de l’aviation du Canada et honoré par cette citation:

“En alliant ses qualités de pilote, ses connaissance techniques, son habilité de navigateur et son engagement constant, même dans l’adversité, il a apporté une contribution immense à l’essor de l’aviation canadienne”.

Neil J. Armstrong a connu une fin tragique le 23 novembre 1994 dans l’écrasement d’un Twin Otter sur un iceberg de l’Antarctique. Il était l’un des passagers de cet appareil à bord duquel a également péri son fils, Corcoran.

COPA NJA AB-INITIO SCHOLARSHIP 2020 ($10,000): Brock Csada, age 20

My interest in aviation began at a young age. I remember my Papa taking me to the air shows in Moose Jaw and finding myself fascinated. I think I was about 5 or 6 when my father bought me a pilot’s jacket, complete with little badges and a fur collar. I was so proud of that jacket and wore it everywhere – one step closer to travelling in the clouds! As I grew older and furthered my education, I realized I not only had a real passion for aviation, but a true knack for math and science.

I believe it takes not only passion to be successful, but imagination, determination and resilience. In grade 12, I applied to the Canadian Armed Forces to become a pilot. Military is my first choice for a career in aviation. I believe the military will provide me with a unique skill set and knowledge base that will open many doors in the future. This is where my determination and resilience are being tested because I have had many hurdles to overcome throughout the application process and will continue to pursue this career path.

I am currently a student at Seneca College as a civilian in the Honors Bachelor of Aviation Technology program. I know there are quicker ways to become a commercial pilot; however, I want a strong education as well. I believe knowledge is power and obtaining a University Degree while earning my credentials as a commercial pilot gives me a strong base to build on. Now that I am here, attending classes, I know that aviation is the ONLY career path for me! If I wasn’t 100% positive before, I certainly am now – after I flew a Cessna 172 for the first time, I knew I was pursuing the career of my dreams!

Prior to coming to Seneca, I enrolled with the Regina Flying Club to obtain my private pilot license, however, I did not complete the ground training prior to leaving for University. I have 6 hours of in-flight training with an instructor. I have also volunteered with the Regina Flying Club, participating in an emergency preparedness exercise at the Regina Airport. I also worked at the Regina Flying Club as a part time Ramp Attendant prior to moving and attending school in Toronto.

I find aviation exhilarating, stimulating, and inspiring. It utilizes my skills, challenges my mind, and enhances my critical thinking. The rush and excitement of taking flight, being in control of the plane, looking down at the world below – full of life and bustle all the while being in an open sky full of possibilities. My dream career path, (if I could choose how this journey plays out), would be to join the military, serving my country while gaining invaluable knowledge, skills and experience. Building on my experience with the military, I would then look to enhance my career by working for NASA or NATO. If the opportunity ever becomes available, I would finish my career with one last experience – travel to Mars.

Not everyone is as fortunate as I have been, to have a family that loves and accepts me no matter what. They have held me up when I fell, cheered me on no matter what I did and helped me to believe in myself. They taught me about hard work and how to become successful. As a Pilot, I hope to show others that no matter what life throws our way, you can achieve anything.

Thank you so much for your time and consideration!

Brock Csada

COPA NJA ADVANCED TRAINING SCHOLARSHIP 2020 ($5,000):  Maxwell Riemers, age 18

“The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why.” ~ often attributed to Mark Twain

It is with humility and excitement that I receive the 2nd place award of the COPA Neil Armstrong Scholarship. When the CoVid-19 lockdown trickles into history, the day will come when the $5,000 funds will serve the purpose of helping my dream come true. I was born to fly the skies, it’s all I dream about.

To date, I have 72.1 PPL hours in total, and 16h38min GPL time. I am presently working on my CPL. Much has changed for us all in this lockdown. The brunt of the worst that can happen is a horrible thought. We are all doing what must be done to mitigate that. For example, I am the Gopher driver for my family and my grandmother. Whatever is needed outside the homes, I prepare necessaries for the trip, and help my mom get it done. Life continues with a new way of going about. The cadet lessons I deliver, and scholastic studies are online. I can’t see my girlfriend in person. In all, it was a small adjustment for me.

I cannot imagine what it’s like for the other pilots in our community that dedicated their careers to flying, or simply just love to fly. I miss the open sky. I miss sitting down planning my flight. I miss talking to other pilots; the ATC people, the ground crews, the staff, the cafeteria people. I miss them all. I miss what I was born to do. I bet they do too.

It was my grandfather, Bill Phipson, a COPA member, who initiated me into flying. At the next lunch crowd get-together, my Grandma Pat will surely tell the pilots and spouse friends that the very first thing I said after that flight was “Nope. No way am I doing that ever again.” But the deed was done. I was bitten by the flying bug. That same year in September, I joined the Royal Canadian Air Cadets – my sixth year in, I dare to dream.

Taking that dream to reality, was the excellence of the Royal Canadian Air Cadets, especially their 62 Phantom SQD, and their 150 Tiger SQD, and this youth’s organization’s dedication to developing young men and women into upstanding Canadian citizens of talent and ability. I can’t thank them enough for providing me an avenue to help make my dreams come true. I can’t thank COPA enough for alleviating the monetary cost of that dream beyond PPL. I thank all the instructors, the Brantford Flight Centre, Near North, all the people who love aviation and all the people who encouraged me to go for it.

Most of all, thanks Grandpa. I wish you were here.

Yours Truly,

Maxwell Riemers

Précisions additionnelles sur le Fonds des bourses d’études Neil Armstrong

Administré par l’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs (COPA)

Un Fonds des bourses d’études Neil Armstrong a été constitué à partir des contributions obtenues des amis de Neil Armstrong ou de la communauté aéronautique canadienne. Des dons peuvent être faits au Fonds Neil Armstrong de la Fondation de COPA pour la sécurité aérienne. Un reçu pour contribution charitable sera émis.

Le fonds vise deux objectifs:

– Rendre hommage à l’un des grands aviateurs canadiens;

– Aider des jeunes gens talentueux à parfaire leur formation de pilote dans l’esprit même de la démarche personnelle de Neil J. Armstrong, dont la vie aventureuse s’est déroulée à l’enseigne d’un optimisme incessant.

Les directives du Fonds interdisent le recours au principal pour tout déficit du fonds destiné à l’entraînement. Tout surplus dans les rentrées  du fonds pourra servir au financement des coûts de présentation, ou à parrainer la participation d’un lauréat ou d’un membre de la famille Armstrong à la cérémonie, à augmenter le capital du fonds ou encore à accroître le nombre de bourses attribuées.

Le Fonds est administré par le comité exécutif du conseil d’administration de l’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronef. L’actif du Fonds ne peut être utilisé qu’aux seules fins décrites dans les directives administratives.

Il existe un Comité de sélection comprenant au minimum cinq personnes y compris deux représentants de la famille Armstrong, le président du conseil et deux directeurs de COPA.

La date limite pour le dépôt des candidatures au siège social de COPA est le 1er mars. Les lauréats seront informés des résultats au plus tard le 15 mai.