Fonds des bourses d'études Neil Armstrong

Le Fonds des bourses d’étude Neil Armstrong contribue à la formation de pilotes canadiens en décernant des bourses annuelles à des élèves-pilotes, des simples débutants aux candidats les plus avancés.

La principale bourse attribuée annuellement, –pour autant que des candidatures admissibles aient été retenuees–, vise à assurer la formation de base en assumant le coût de l’obtention d’une licence de pilote privé n’importe où au Canada. De plus, deux autres bourses attribuées annuellement permettent à tout candidat de parfaire sa formation aéronautique à un niveau plus avancé.

Neil J. Armstrong

Depuis le lancement du programme en 1996, 57 élèves-pilotes ont obtenu des bourses pour un total de 196 000$. Cliquez ici pour consulter la liste des lauréats (en anglais seulement).

« Merci beaucoup de m’avoir fait l’honneur d’être choisie deuxième finaliste touchant ainsi une bourse de 2 000$ pour l’entraînement au pilotage. J’ai été absolument comblée de constater que mes efforts et mon choix de vie ont été récompensés. C’est tout un honneur que d’avoir été choisi parmi tant de candidats aussi doués. Cet argent sera utilisé judicieusement pour soutenir ma formation au pilotage. Merci encore pour la bourse et pour votre assistance. Vous êtes formidables! »

      Natalie Cloutier, Lac La Biche, Alberta, lauréate du Second Prix pour 2006

Pour poser votre candidature à une bourse Neil Armstrong, veuillez compléter le formulaire et le soumettre avec la documentation nécessaire:

Pour plus de renseignements ou pour recevoir le formulaire par courriel, veuillez svp communiquer avec nos bureaux par courriel à  reception@copanational.org – ou par téléphone: (613) 236-4901 poste 100.

La date limite pour soumettre les mises en candidature au siège social de COPA est le 1er mars de chaque année. Les lauréats sont normlement avisés des résultats le ou vers le 1er mai suivant. Par voie postale, les mises en candidature devraient être adressées comme suit:

          Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs
Attn: Comité de sélection des bourses Neil Armstrong
75 rue Albert Bureau 903
Ottawa, Ontario K1P 5E7

Les lauréats admissibles devront être des citoyens canadiens ou des immigrants reçus âgés d’au moins 15 ans au moment de l’inscription et d’au plus 21 ans. Ils seront évalués en fonctions des critères suivants:

–ils auront démontré leur intérêt envers une carrière dans l’aviation ou porté un vif intérêt envers l’aviation générale au Canada;

–avoir fait preuve d’initiative et de détermination;

–posséder les aptitudes nécessaires tel que le démontreront leurs résultats académiques;

–savoir participer à des efforts communautaires ou manifester un esprit d’engagement envers la collectivité;

–avoir besoin du soutien financier offert par les bourses.

Les candidats ne devront posséder aucun permis ou privilège de pilote au moment de leur inscription y compris la licence de pilote privée, la licence de pilote de loisir, le permis de pilote d’ultra-léger ou la licence de pilote de planeur. Ils peuvent toutefois détenir un permis d’élève-pilote, mais ne pas avoir complété plus de 10 heures d’entraînement en vol.

Au moment de leur inscription, les candidats à la bourse de formation de base ne devront avoir reçue aucune autre bourse de pilotage y compris l’entraînement prodigué par les Cadets de l’Air du Canada ou tout autre programme.

Les lauréats pourront eux-mêmes choisir le centre de formation au pilotage où ils souhaitent parfaire leur entraînement, sujet à l’approbation du Conseil. Ce centre devra être une école de pilotage autorisée où une maison d’enseignement possédant les installations requises, à la satisfaction du Conseil.

La formation devra être complétée dans un délai raisonnable, soit une période d’un an au maximum. Dans l’éventualité où le lauréat ne parviendrait pas à progresser de manière satisfaisante ou adopterait une conduite contraire à l’esprit du Fonds, le Conseil pourra révoquer la bourse et cesser de défrayer toute dépense additionnelle de formation. Lorsque requis par le Conseil, le centre de formation fera rapport sur la progression du lauréat.

Les frais de formation admissibles incluent:

— les coûts de la formation théorique, y compris les manuels et le matériel requis pour la participation aux cours;

— les coûts de location des aéronefs d’entraînement et le temps des instructeurs;

— les coûts de toute formation avancée ou des endossements de licences jusqu’au total prévu pour la bourse.

Les dépenses  non couvertes incluent: les repas personnels ou le transport vers le centre d’entraînement, les vêtements ou le matériel d’aviation non requis dans le contexte de la formation. Le Conseil aura le pouvoir de décision finale lorsqu’il s’agira d’approuver ou non les dépenses.

Neil J. Armstrong est né le 15 avril 1920 à Alvinston, Ontario. Il a suivi ses études dans cette localité et plus tard à Petrolia, Ontario, où il est devenu membre de la Gendarmerie royale du Canada. Il a servi au sein du corps policier fédéral en Ontario, en Saskatchewan et au Manitoba avant de se joindre à l’Aviation royale du Canada en 1943.

Il a obtenu son brevet de pilote et sa commission d’officier pour devenir instructeur de pilotage jusqu’à la fin de son service militaire en 1945.

En 1946, il s’est inscrit à l’Université de Toronto où il a obtenu son diplôme d’ingénieur spécialisé en géologie et en géophysique.

De 1953 à 1969 il a été associé à Spartan Air Services d’Otawa. Il est alors devenu le premier pilote d’hélicoptère également spécialisé en géologie. Il a oeuvré avec la Commission géologique du Canada dans le cadre des opérations Baker et Thelon dans la région arctique, où un territoire de 100 000 milles carrés a été cartographié.

En 1961, il a effectué un vol transtlantique sans escale à nord d’un bimoteur Piper Twin Comanche. En compagnie de son ami Max Conrad, il a franchi la distance entre Terre-Neuve et l’Irlande en 13 heures.

Deux ans plus tard, agissant en alternance comme pilote ou navigateur, cette fois en compagnie de Roy Moore, il a traversé le Pacifique entre la côte Californienne et Hawaii en 18 heures à bord d’un Piper Aztec.

En 1964, il a été élu président de l’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs (COPA), poste qu’il a conservé pendant trois ans. Son dévouement soutenu a contribué à stabiliser l’organisme sur la route d’un succès durable. De 1972 à la fin de 1994, il a rédigé une chronique régulière décrivant ses voyages en avion dans Canadian Flight, la revue de COPA.

En 1973, il a été intronisé au Panthéon de l’aviation du Canada et honoré par cette citation:

« En alliant ses qualités de pilote, ses connaissance techniques, son habilité de navigateur et son engagement constant, même dans l’adversité, il a apporté une contribution immense à l’essor de l’aviation canadienne ».

Neil J. Armstrong a connu une fin tragique le 23 novembre 1994 dans l’écrasement d’un Twin Otter sur un iceberg de l’Antarctique. Il était l’un des passagers de cet appareil à bord duquel a également péri son fils, Corcoran.

1st place winner

COPA NJA SCHOLARSHIP 2017 AB-INITIO ($7,000): Deborah Edwards, age 18

The love of challenge and adventure has been an important driving force in Ms. Deborah Edwards life; “that is why I love to fly, rock climb, hike, and travel”.

Deborah enjoys rock climbing because she revels in the physical challenge and sense of adventure it offers. It also provides intriguing puzzles to solve, as the climber must decipher the most effective way to complete a climb in order to succeed. “I sometimes think of rock climbing as a metaphor for life: overcoming obstacles, developing self-confidence, persevering, and working with others to achieve objectives”.

Ms. Edwards serves her community by volunteering with a local counselling agency to help provide free mental health seminars to the community. She is thankful for the opportunity to serve her community in this way, believing that both mental health issues and the stigma associated with them are very prevalent in our society, and access to mental health services is limited.  Deborah has also participated in various other community activities, such as bringing food to an outreach centre for the homeless, playing music at a number of retirement homes, and volunteering to work with children at a local church.

Deborah was thrilled to experience the wonder of flight first hand in an introductory flying lesson this past summer. “I think that I will be a competent pilot because of the work ethic, dedication, and motivation I possess, as demonstrated by my scholastic record, athleticism and volunteer experience”. Many of her teachers and coaches have commented that she is a hard-working and dedicated person, who follows through on her commitments.

Ms. Edwards hope is to learn to fly so that she can provide humanitarian aid to people in isolated locations. “I can think of no better way to use my future piloting skills than to help those without access to what they need”.

 

2nd place winner

COPA NJA SCHOLARSHIP 2017 ($3,000):  David Austin, age 19

Mr. David Austin was sixteen and attending high school when hired by the local Carstairs Co-op Grocery store in 2014, and immediately started saving money for flight school. He saved his income from the Co-op throughout high school and received a Co-op bursary upon graduation.

At age eighteen, David started ground school and when the weather warmed up in February 2016, began flight training with Sky Wings Aviation. Mr. Austin was able to complete his first solo after only eight flight hours.  Ultimately, he was recommended for his flight test, and successfully passed his private check ride and written exams after the first attempt, with 47 total flight hours.

His immediate plans are to earn his commercial license, multi-engine, seaplane, IFR, and instructor ratings by the end of 2018. “As an instructor, I will help others further their own safe and enthusiastic passion for flying”. Once he has the required hours, he would like to get a job as a bush pilot or medevac. “Along the way, I readily welcome any situation that would present itself to help my fellow man with humanitarian flight opportunities, both here in Canada, and around the world”.

 

3rd place winner

COPA NJA SCHOLARSHIP 2017 ($2,000): Whitney Schmidt, age 17

Ms. Whitney Schmidt started her aviation training at the Olds-Didsbury airport just outside Calgary. She has completed the ground school training with two hours of flight training to date.  Whitney has her radio operators licence and is working towards her Student Permit.

Ms. Schmidt’s interest in aviation is relatively new and after some research, started with Calgary Flight Training Centre. “However, I have always been in love with the sky. To me the sky represents hope and the promise of a better tomorrow.”

Whitney intends to get her commercial licence after her private pilot’s licence. She would also like to acquire an aircraft maintenance engineer licence and has taken the first steps toward that by applying to SAIT’s aircraft maintenance program. “I chose to apply to the Aircraft Maintenance Engineers Technology program because my goal is to be a mission pilot and as I may be flying into remote locations, it would be beneficial to have the knowledge and skills to fix my aircraft should something go wrong”. Ms. Schmidt’s plan is to work for an organization called Mission Aviation Fellowship.

Précisions additionnelles sur le Fonds des bourses d’études Neil Armstrong

Administré par l’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronefs (COPA)

Un Fonds des bourses d’études Neil Armstrong a été constitué à partir des contributions obtenues des amis de Neil Armstrong ou de la communauté aéronautique canadienne. Des dons peuvent être faits au Fonds Neil Armstrong de la Fondation de COPA pour la sécurité aérienne. Un reçu pour contribution charitable sera émis.

Le fonds vise deux objectifs:

– Rendre hommage à l’un des grands aviateurs canadiens;

– Aider des jeunes gens talentueux à parfaire leur formation de pilote dans l’esprit même de la démarche personnelle de Neil J. Armstrong, dont la vie aventureuse s’est déroulée à l’enseigne d’un optimisme incessant.

Les directives du Fonds interdisent le recours au principal pour tout déficit du fonds destiné à l’entraînement. Tout surplus dans les rentrées  du fonds pourra servir au financement des coûts de présentation, ou à parrainer la participation d’un lauréat ou d’un membre de la famille Armstrong à la cérémonie, à augmenter le capital du fonds ou encore à accroître le nombre de bourses attribuées.

Le Fonds est administré par le comité exécutif du conseil d’administration de l’Association canadienne des pilotes et propriétaires d’aéronef. L’actif du Fonds ne peut être utilisé qu’aux seules fins décrites dans les directives administratives.

Il existe un Comité de sélection comprenant au minimum cinq personnes y compris deux représentants de la famille Armstrong, le président du conseil et deux directeurs de COPA.

La date limite pour le dépôt des candidatures au siège social de COPA est le 1er mars. Les lauréats seront informés des résultats au plus tard le 15 mai.