Ce vol de démonstration technologique, effectué sur le site de tests de systèmes d’aéronefs sans pilote Northern Plains de Grand Forks, Dakota du Nord, représente une avancée majeure pour l’entreprise.

La démonstration technologique combinait les capacités de décollage et atterrissage verticaux du nouveau pilote automatique d’uAvionix, George, avec la toute dernière version de Skyline, son infrastructure de commandement gérée et bâtie sur mesure comprenant trois systèmes de radio terrestre (GRS) skyStation. L’exercice reposait en outre sur la plateforme unique d’essai interne pour aéronefs électroniques à décollage et atterrissage verticaux d’uAvionix, pilotée de manière autonome par le pilote automatique George, récemment dévoilé en avril 2021. George est un pilote automatique conforme aux normes NDAA et basé sur le moteur Cube de CubePilot, combinant une plateforme de pilotage automatique ouverte avec un matériel DAL de niveau C et des capacités de surveillance de la sécurité et des sondes pour les clients désirant obtenir la certification TC et des preuves de sûreté pour les opérations à risque élevé comme les vols au-delà de la visibilité directe (BVLOS).

En plus de renforcer la sécurité du matériel, uAvionix explique que George est conçu pour simplifier les enjeux d’intégration et de compatibilité qui touchent habituellement les pilotes automatiques et les avioniques pour entreprises. Notamment, George est compatible avec plusieurs autres produits d’uAvionix, dont ses transpondeurs certifiés low-SWaP, ses radios de commandement fabriquées sur mesure, ses solutions de détection et d’évitement ADS-B et son GPS en attente de certification truFYX, en plus de plusieurs centaines de composants tiers.

uAvionix explique que la plateforme George permet aux développeurs de créer une architecture complète pour UAS. L’entreprise a en outre annoncé un programme d’essai pour inviter les développeurs à participer aux premiers efforts d’intégration et de tests.

Cette récente démonstration de vol au Dakota du Nord était également la première présentation publique des trois postes de radio terrestre SkyStation gérés par SkyLine, le réseau de commandement d’uAvionix pour UAS, qui ont alimenté le vol hors visibilité directe entièrement autonome sur 40 miles.

Chaque radio terrestre était surveillée et coordonnée par le service de commandement infonuagique SkyLine d’uAvionix. SkyLine surveille la connectivité, la force du signal et la qualité à partir de microLink, le système de radionavigation redondant à bord de l’aéronef eVTOL, afin de gérer les transitions sans coupure entre les postes de radio terrestre. uAvionix explique que des ingénieurs sur le terrain, ainsi qu’une douzaine à travers le monde, ont pu observer le système SkyLine déterminer quel poste de radio terrestre avait le signal le plus robuste de manière complètement autonome et indépendante du pilote responsable.

uAvionix considère SkyLine comme un élément clé de l’avenir des vols d’UAS hors visibilité directe. SkyLine ne dépend pas de réseaux pour grand public, explique uAvionix, mais plutôt sur son propre réseau de bord, partitionné pour offrir un service de qualité, mais aussi assurer l’intégrité du service. Le système est actuellement en cours de déploiement dans le cadre du réseau Vantis, qui couvre l’ensemble du Dakota du Nord, le site de tests d’UAS du Nouveau-Mexique et les essais UTM réalisés par AirMarket au Canada.

(Photo: uAvionix)