— Par G. Alan Hepburn

Les listes de contrôle électroniques sont l’une des fonctionnalités qui sont désormais offertes sur un certain nombre d’outils de planification de vol sur tablette électronique. On les retrouve dans les produits Foreflight, Garmin Pilot et l’application GO de fltplan.com. Si vous êtes curieux concernant cette dernière application, ne manquez pas l’article que j’ai rédigé pour le numéro de juin de COPA Flight. Premièrement, parce que c’est l’outil que j’utilise, et ensuite parce que son prix est honnête. Les autres systèmes peuvent vraisemblablement être configurés de manière similaire, de sorte que certaines suggestions énoncées dans l’article pourront également s’y appliquer.

Le point à retenir ici c’est que ces trois applications ont la capacité de générer des listes de contrôle. Il est à préciser que cette option vous sera utile uniquement si vous disposez d’un casque d’écoute Bluetooth qui vous permettra d’entendre les énoncés malgré le bruit du moteur. Livrée prête à l’emploi, l’application défile les listes sous forme d’énumérations/confirmations. Après avoir confirmé un point énuméré, il vous suffit de toucher « Fait » (Done) et le système passera au prochain point. Vous pouvez utiliser une liste de contrôle pour chaque phase du vol : la « Préparation au démarrage » (Prestart), le « Démarrage » (Start), etc.

Avec fltplan.com, vous sélectionnez les listes de votre choix sur Internet et vous les téléchargez sur l’application pour les utiliser. J’ai toutefois remarqué que dans un aéronef à un seul pilote, si chaque petit élément à vérifier passe par la procédure d’énumérations/confirmations, il faut cliquer sur « Done » beaucoup trop souvent, à mon appréciation personnelle. J’ai donc regroupé les éléments par catégories. Par exemple, ma liste de contrôle Postdémarrage ressemble à ceci : compensateur (assiette avant près de zéro, gouvernail un demi-point à droite, aileron position neutre); commutateurs (avionique et EFIS activés, pilote automatique sur Test); sélectionnez COM 1 moniteur « eh tis », réglez la fréquence COM VHF; pilote automatique (autotest terminé, sélectionnez ON, prêt – voyant vert, stabilisateur fonctionnel, réglage du niveau au neutre, appuyez sur OFF); tablette électronique (lié au transpondeur, cartes en route et d’approche chargées, connexion USB); altimètre (PFD et manomètre réglés); plan de vol (autorisation reçue); GPS (entrez le plan de vol, vérifiez la route sur la carte, réglez l’IDC sur GPS, réglez le GPS2 sur Terrain); transpondeur (entrez le code et l’identifiant de vol). Prochaine liste de contrôle : « Points fixes au sol » (Run-up checklist).

Une fois que vous avez appuyé sur « Done » pour toutes les énumérations, le système vous indique que vous êtes à la fin de la liste. Vous pouvez donc cliquer sur la flèche « Prochaine liste de contrôle » (Next Checklist) dans le coin supérieur droit. Si vous cliquez sur « Fait » (Done), un message s’affichera pour vous indiquer que vous avez complété la liste de contrôle en cours. Par contre, comme le message n’est pas prononcé, vous pourriez vous demander pourquoi votre tablette est devenue silencieuse.

L’écran « État actuel » (Current Status) vous indique les éléments énumérés sur la liste de contrôle en cours qui ont déjà été confirmés.

Petite observation : le système a tendance à prononcer certains mots différemment. Par exemple, « ATIS » sonne comme « eh tis ». Voilà pourquoi je l’ai inscrit ainsi un peu plus haut. Néanmoins, avec un peu de pratique, vous disposerez d’un système qui vous fera penser à une conversation entre deux pilotes.

(Photo : G. Alan Hepburn)