Le ministre des Transports Marc Garneau a annoncé le 9 novembre la signature d’une entente avec le gouvernement du Yukon pour soutenir le transport aérien essentiel visant l’accès aux collectivités éloignées.

Cette entente, qui a été mise de l’avant pour lutter contre les effets de la pandémie de la COVID-19, fait suite à deux mesures de soutien similaires annoncées par les gouvernements des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut le 2 novembre dernier.

En vertu de l’entente conclue avec le Yukon, le gouvernement du Canada accordera jusqu’à 7 millions de dollars (M$) pour assurer la continuité des services pendant au moins 6 mois (et jusqu’à 18 mois, si nécessaire). Le gouvernement du Yukon prolongera également les dispenses de frais – pouvant atteindre 234 000 $ – jusqu’à la fin mars 2021.

Dans le cadre de l’entente concernant les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut, le gouvernement versera jusqu’à 17,1 M$ à chacun – sous la forme d’une combinaison de contributions financières et en nature – selon les mêmes paramètres énoncés ci-dessus.

(Photo: L’aéroport international Erik Nielsen de Whitehorse photographié en mai 2011.)