Transports Canada (TC) a délivré un certificat d’opérations aériennes spéciales (COAS) à MVT Geo-Solutions du Québec pour l’exploitation d’un système d’aéronef télépiloté (SATP) dans le cadre des opérations hors visibilité directe (BVLOS). Il s’agit du deuxième permis de ce type délivré par TC et du premier au Québec.

La mission commerciale dans l’espace aérien non contrôlé est d’effectuer des inspections des lignes hydroélectriques à Alma, au Québec. MVT s’est associé à la société américaine Iris Automation, qui équipera le drone d’un système « détecter et éviter » (DAA, surnommé Casia).

L’approbation BVLOS est la clé du développement économique de l’industrie des drones commerciaux. L’approbation du BVLOS élimine la nécessité d’une surveillance radar directe ou du déploiement d’observateurs au sol. Les industries qui peuvent bénéficier de cette technologie comprennent l’exploitation minière, la cartographie, l’agriculture, l’inspection des infrastructures, les interventions d’urgence et la livraison de colis.

« Cette autorisation démontre en outre comment le système de détection et d’éviter de Casia contribue à faire progresser l’argumentaire de sécurité pour l’utilisation des drones tout en étendant simultanément l’enveloppe des cas d’utilisation liés aux drones », a déclaré Jon Damush, PDG d’Iris Automation, dans un communiqué.

« Les drones offrent d’énormes promesses en termes de sécurité et d’économie par rapport aux alternatives de l’aviation pilotée [avec équipage à bord], mais nous devons les intégrer dans l’espace aérien en toute sécurité », a déclaré Damush, qui a ajouté : « Voir et éviter d’autres aéronefs est primordial pour cette sécurité, et des étapes comme celle-ci sont essentielles pour libérer la promesse des drones. »

Crédit d’image : MVT