Dépassez votre zone de confort.

Je regarde, depuis un certain temps, nos différentes plates-formes de médias sociaux et j’ai trouvé de nombreuses histoires inspirantes provenant de nos membres. J’aime particulièrement regarder les vidéos de nouvelles expériences de vol. Cela me ramène à une époque où j’ai commencé à voler et aux début de ma carrière en tant que pilote de brousse et d’arpentage où presque tous les jours étaient une nouvelle expérience qui on fait de moi une meilleure pilote. Mais j’étais pilote professionnel à l’époque et c’est exactement ce qui est attendu. Mais qu’en est-il pour les pilotes de l’aviation général (AG)?

Jusqu’où devrions-nous (je m’inclus dans cette catégorie), en tant que pilotes de l’AG, pousser nos limites au-delà de notre zone de confort afin de devenir des pilotes plus expérimentés? J’ai lu un article dans Plane and Pilot intitulé « Six Cool Ways to Push Your Envelope » (daté de 2017), qui disait qu’une fois que les pilotes ont maîtrisé leur avion et le type de vol qu’ils font, cette «routine» peut devenir précaire. Il ajoute que plus les pilotes demeurent dans leur zone de confort et moins ils poussent leur enveloppe, plus ils risquent de devenir trop confiants et complaisants. À mon avis, je trouve qu’il s’agit d’une déclaration juste, mais il convient de tenir compte de considérations particulières.

Chaque pilote doit savoir où se trouve sa propre zone de confort avant de la pousser et cette zone est fluide. Elle dépend de plusieurs facteurs qui diffèrent d’un pilote à l’autre. Personnellement, ma zone de confort de mes années de vol en tant que pilote commercial est loin d’être là où elle est maintenant. La raison principale est que je ne vole pas aussi souvent qu’au paravant. Pousser mon enveloppe ces jours-ci consiste à naviguer avec un GPS! Facile pour certains, mais du nouveau pour moi. Il va certainement faire de moi une meilleure pilote, mais seulement si j’apprends à le faire correctement.

Il y a certaines choses que nous ne devrions pas nous enseigner nous-mêmes. Développer les nouvelles compétences nécessaires pour pousser notre enveloppe de vol afin de dépasser notre zone de confort devrait certainement être l’une de ces choses. En outre, sans pratique régulière et de nouveaux défis, notre zone de confort se rétrécit quotidiennement, nos compétences se détériorent et nous sommes vulnérables soit à être surmenés ou complaisants. Les vols avec un/une instructeur(e) compétent(e) et qualifié(e) peut raviver la passion du vol et une mise à point de vos compétences en toute confiance. De même, explorer de nouveaux défis de vol lors d’un examen de vol ou encore ajouter une nouvelle cote est une excellente façon de renouveler nos compétences pour la sécurité continue et tout en s’amusant!

Mon défi, afin de pousser mon enveloppe au-delà de ma zone de confort est d’obtenir ma cote d’instructeur de vol. Demeurez à l’écoute pour cette chronique! Comment allez-vous pousser votre enveloppe de vol personnelle, en toute sécurité et en toute confiance, afin d’acquérir de nouvelles expériences?