Le Bureau de la sécurité des transports (BST) a récemment publié son rapport d’enquête sur la collision entre un camion-citerne de l’aéroport et un appareil de Havilland DHC-8-311 de Jazz, à l’aéroport Toronto/Pearson, en mai 2019.

Le camion-citerne, opéré par Menzies Aviation, a subi des dommages et a depuis été réparé et remis en service. Considéré comme une perte totale, le bimoteur Dash 8 a été lourdement endommagé sur le côté gauche du cockpit. L’hélice du côté gauche et l’arrière gauche du fuselage ont également subi des dommages. Toutefois, aucun incendie n’a suivi la collision.

Le rapport décrit une bousculade survenue à bord de l’avion dans les instants qui ont suivi la collision. Ainsi, des passagers en état de panique criaient ou désobéissaient à l’agent de bord, ouvrant les hublots ou les issues de secours, avant d’en avoir reçu l’ordre. D’autres passagers cherchaient à récupérer leurs effets personnels du compartiment supérieur, alors qu’on leur demandait d’évacuer la cabine. Des voyageurs ont également et tenté de retourner à bord de l’aéronef pour y récupérer leurs effets personnels après l’évacuation.

Une passagère qui avait débouclé sa ceinture de sécurité et s’était levée, avant la collision, a refusé d’obéir à l’ordre de l’agent de bord de s’asseoir et de réagrafer sa ceinture. Au moment de l’impact, elle a été projetée au sol et y est restée, ce qui a empêché l’agente de bord d’exécuter correctement ses tâches d’évacuation.

Trois bébés se trouvaient à bord de l’avion; tenus dans les bras d’adultes, deux des jeunes enfants ont été éjectés au moment de la collision. L’un des poupons a heurté un autre passager et l’autre a percuté le dossier du siège situé à l’avant, avant de retomber dans l’allée, subissant des blessures mineures. Le troisième enfant était maintenu dans un porte-bébé en tissu porté par sa mère. En raison de la force latérale de l’impact du camion-citerne, la dame a subi des blessures au dos et à la cage thoracique, alors que son corps se contorsionnait. Le bébé n’a pas été blessé. Au total, 15 personnes ont subi des blessures, dont le capitaine.

De nombreuses autres constatations ont été énumérées dans le rapport, parmi lesquelles on faisait état de la mauvaise visibilité sur le côté droit du compartiment du conducteur du camion-citerne, en raison de la position de la plate-forme élévatrice de la station-service.

Dans le document, le BST demande à nouveau à Transports Canada de remédier à ce qu’il considère comme des dispositifs de retenue pour bébés et enfants inadéquats à bord des aéronefs.

Voir le rapport d’enquête du BST ci-dessous pour plus de détails.

Crédits photo: Menzies Aviation via TSB

a19o0063.FR