Depuis le début de la pandémie de COVID-19, nous publions des rapports sur les meilleures pratiques de désinfection des avions avant et après chaque utilisation. Un article préparé par Phil Lightstone, contributeur de COPA Flight, a été publié dans le numéro du 26 mars de l’infoLettre COPA et un autre article sur le sujet est paru dans le numéro du 21 mai.

L’organisation sœur de COPA, AOPA, signale maintenant des cas où des procédures de désinfection inappropriées ont endommagé les tableaux de bord de deux Cessna 172 de location appartenant à l’opérateur floridien Atlas Aviation.

Les substances incriminées étaient des liquides à base d’alcool utilisés pour la désinfection des mains. Selon l’AOPA, ces produits ont causé une abrasion sur la surface des tableaux de bord des C-172 lorsque la surpulvérisation causée par des clients bien intentionnés a dépassé les manches des avions pour atterrir sur le tableau de bord. La réparation a consisté à retirer toutes les radios, l’avionique, les instruments et les interrupteurs des deux panneaux concernés afin qu’ils puissent être nettoyés et repeints.

Les surfaces peintes ne sont pas les seules pièces ou composantes d’aéronef qui peuvent ainsi être endommagées par l’utilisation de produits inappropriés.

Les lecteurs sont instamment priés de consulter les deux articles de l’infoLettre COPA mentionnés ci-dessus pour s’assurer que les procédures appropriées sont utilisées.

Photo gracieuseté de Deric Dymerski