Le spectacle aérien 2020 de London, en Ontario, se poursuit. Dans une annonce faite lundi 13 juillet, Airshow London a annoncé qu’il reformaterait le spectacle comme une sorte d’événement de drive-in qui aura lieu les 12 et 13 septembre, en le surnommant « SkyDrive ».

Des événements de vols traditionnels auront lieu, mais il n’y aura pas d’affichages statiques, car l’organisation s’engage à respecter les directives de distanciation sociale. Les vendeurs de nourriture seront également absents, les participants voudront donc apporter des paniers-repas ou des collations.

« Nous savons à quel point la communauté d’aviation apprécie le spectacle aérien, alors même si l’impact de COVID-19 nous empêche de produire notre événement de style traditionnel, nous voulions créer une solution qui minimise les risques et les interactions tout en offrant un événement familial passionnant. », A déclaré le président d’Airshow London, Jim Graham.

Avec un espacement approprié des véhicules, les organisateurs affirment que le terrain de l’aéroport pourra accepter 2 500 automobiles. Les détenteurs de billets achetés à l’avance seront dirigés vers une place de stationnement de 6 mètres par 7-1/2 mètres sur l’aérodrome.

Bien que le site d’Airshow London mentionne la présence d’avions de l’ARC, aucun détail n’est mentionné. Cependant, des actes américains ont été annoncés. Les Thunderbirds de l’US Air Force apparaîtront dans ce que Airshow London dit être leur seule apparition canadienne cette année. Les autres performances de l’USAF comprennent leurs équipes de démonstration F-22 Raptor et C-17 Globemaster. L’armée américaine envoie également les Golden Knights, une équipe de parachutisme

Avec un nombre limité de billets disponibles, ceux qui souhaitent y assister peuvent cliquer ici.

Ceux qui possèdent des billets pour le spectacle qui était prévu et ce avant la pandémie peuvent les sauvegarder pour le spectacle aérien cédulé pour l’an prochain, soit en 2021 car ils ne peuvent servir pour l’événement 2020.