Une exemption récemment annoncée permet aux candidats à la licence de pilote professionnel (CPL) d’être acceptés pour leur test en vol CPL pour des hélicoptères ou des avions lorsque le candidat n’est pas en mesure de passer l’examen écrit applicable avant le test en vol.

De plus, les candidats qui ont réussi leur examen écrit mais n’ont pas pu terminer toute leur formation avant la fin de la période de validité de 24 mois de l’examen verront cette validité prolongée jusqu’au 31 décembre 2020.

De nombreuses conditions doivent être remplies pour que les exemptions soient accordées, et les lecteurs qui pourraient être touchés par l’annonce sont invités à consulter la page Web appropriée de Transports Canada pour plus de détails.

Ces mesures s’ajoutent aux exemptions temporaires annoncées précédemment aux exigences en matière de permis de Transports Canada qui ont été faites en réponse aux exigences de distanciation physiques dues à la pandémie de COVID-19.