Une autre page se tourne

Tristement pour moi, ce serait mon dernier mot du président. J’ai eu le temps de revenir sur certaines des réalisations de mes cinq dernières années dans mon édition de mars 2020, donc, je ne m’y attarderai pas de nouveau.

Il est temps de se tourner vers ce qui nous reste à faire au cours des prochaines années. De toute évidence, notre mission qui est de « Faire progresser, promouvoir et préserver notre liberté canadienne de voler » demeure au cœur de chaque geste que nous posons. Et ce n’est pas seulement la responsabilité du conseil d’administration, la prochaine personne à mon poste ou le travail de la superbe équipe en place – c’est le travail de vous tous aussi.

La COPA a débuté dans les années cinquante pour aider un petit groupe de gens aux prises avec des enjeux de hangars à Ottawa. Nous existons toujours pour servir notre communauté de membres pour leurs besoins ou questions, mais surtout pour le bien commun et appliquer notre mission à la grandeur du pays. Nous voyons de plus en plus de gens individualistes qui ne veulent que tirer leur bénéfice personnel de la part de COPA. Ces gens n’ont malheureusement pas la vue d’ensemble et le bénéfice d’une association, la force du nombre et le travail que nous faisons qui sert TOUS les AVIATEURS du pays.

Passionné d’aviation? Emmenez quelqu’un faire un tour. Partagez vos photos, parlez de vos vols, allez à l’école de vos enfants ou de vos petits-enfants pendant une heure et partagez votre passion, apportez un casque d’écoute ou deux et regardez les yeux s’illuminer. Ne parlez pas que de pilotage, mais de tout ce qui est derrière le vol comme l’ingénierie, la science, l’industrie, n’importe quoi. Chaque membre COPA doit être un influenceur pour les gens qui l’entourent. Chacun doit non seulement vivre mais partager et faire savoir aux autres ce qui nous unit, ce plaisir que nous avons à vivre à plein ciel.

En repensant à mon premier mot du président dans le numéro de septembre 2015 de COPA Flight, « Le nouveau président donne le ton », dans ce qui était alors un papier journal, mes premières pensées étaient de bannir les mots compétition et confrontation de notre vocabulaire et de les remplacer par collaboration. Le principe nous a bien servi et fonctionne toujours bien, même lorsque nous rencontrons quelques embûches. Cette approche doit se poursuivre.

Enfin, je dois sincèrement remercier toute mon équipe COPA, dédiée à vous servir : Tanya, Jean-Claude (JC), Angela et notre dernière recrue Lauren, qui vient de commencer officiellement le 4 mai et qui rallie la jeune génération. Merci pour votre confiance et votre soutien tout au long de ces 5 années. Je dois également remercier nos proches collaborateurs et leurs équipes qui ont fait de la COPA la réussite qu’elle est aujourd’hui : Magnes (Belinda) et AIG (Greg) pour l’assurance, McMillan (Glenn) pour
nos conseils juridiques et Canadian Aviator Publishing (Steve) pour le magazine et notre excellente infoLettre hebdomadaire qui obtient un taux de lecture inégalé dans l’industrie.

Comme toujours, si vous avez des questions, vous pouvez encore continuer à m’appeler ou m’écrire à: bgervais@copanational.org.