La FAA propose une consigne de navigabilité (CN) sur certains Cessna avec train d’atterrissage classique nécessitant une inspection des cônes de queue et des stabilisateurs horizontaux. Près de 7 000 180s, 182s et 185s sont touchés. Les commentaires sont ouverts jusqu’au 29 juin.

Textron a émis une lettre de service obligatoire en 2017 et la CN suit essentiellement ses directives, mais, au lieu de s’appliquer uniquement aux avions ayant plus de 3 000 heures ou 10 ans de service, la CN s’appliquera à tous les modèles répertoriés. Des fissures dans la queue d’un 185 ont incité à un nouvel examen et 29 appareils ont été trouvés avec des dommages similaires.

Les charges supplémentaires subies par les traîneaux à queue lors de l’atterrissage sont présumées être derrière la fissuration. L’inspection, qui prendra environ deux heures, est complète et suit les « procédures d’inspection des supports de charnière du stabilisateur, des angles de renforcement du cône arrière, des renforts d’angle, du canal de renforcement de la charnière du stabilisateur, des assemblages de charnières du stabilisateur, du renfort du longeron arrière du stabilisateur et du renfort inférieur la moitié du longeron arrière du stabilisateur » de la lettre de service.

Le registre fédéral américain contenant la CN proposée est joint ci-dessous (en anglais seulement).

2020-10316