L’écrasement d’un Beechcraft King Air 200 de Strait Air dans une visibilité très limitée à l’aéroport de Havre St-Pierre (CYGV) le 26 février 2018 a incité le Bureau de la sécurité des transports (BST) à émettre deux recommandations à Transports Canada pour « … simplifier les minima opérationnels pour les approches et les atterrissages … » au Canada, et « … instaurer un mécanisme pour stopper les approches et les atterrissages qui sont en réalité interdits. »

Le King Air effectuait un vol nolisé en conditions météorologiques de vol aux instruments (IMC) lorsqu’il a commencé une approche vers l’aéroport de Havre St-Pierre peu après 11 h. Deux pilotes et six passagers étaient à bord. La piste 08 était recouverte de neige et la visibilité était réduite en raison des averses de neige. L’avion a touché à 3 800 pieds au-delà du seuil de la piste de 4 500 pieds. Un dépassement s’est produit et le King Air a été arrêté par un banc de neige à environ 220 pieds au-delà de l’extrémité de la piste, subissant des dommages importants. L’ELT à 406 MHz ne s’est pas activée. Quatre des occupants de l’avion ont été légèrement blessés.

Le rapport d’enquête du BST cite un manque de clarté dans les critères utilisés pour établir si une approche doit être considérée comme légale au Canada, citant des exemples dans d’autres juridictions, telles que l’EASA européenne et la FAA américaine, qui fournissent des informations beaucoup plus claires sur les exigences minimales de visibilité sur les cartes d’approche utilisées par les pilotes. Selon le rapport du BST, les visibilités minimales mentionnées sur les cartes d’approche au Canada « sont à titre informatif seulement ».

Le BST signale que 31 incidents se sont produits entre décembre 2006 et décembre 2019 à la suite d’approches menées au-dessous des altitudes minimales de décision (MDA) et qui comportaient peu de références visuelles. Dix-sept d’entre eux se sont produits lorsque la visibilité était inférieure à celle qui était publiée sur la carte d’approche. Neuf des incidents se sont produits au cours des cinq dernières années.

L’enquête complète du BST signalée figure en annexe ci-dessous.

Photo gracieuseté du BST

a18Q0030-FR