Par Phil Lightstone

La COVID-19 est au centre de l’attention publique depuis trois mois. Au cours des trois dernières semaines, le virus a gagné du terrain en Amérique du Nord, affectant l’aviation générale, l’aviation d’affaires, les taxis aériens, les vols nolisés et, bien sûr, les lignes aériennes. Les messages clés de nos chefs de gouvernement se concentrent sur « l’aplatissement de la courbe » dans un effort pour contenir le virus.

Du point de vue de l’AG, il existe un certain nombre de mesures proactives et réactives que nous pouvons prendre pour assurer notre sécurité. Celles-ci sont particulièrement applicables si votre avion voit plusieurs utilisateurs.

Les professionnels de la santé ont indiqué que le virus peut vivre sur des surfaces pendant une période de temps prolongée, de deux heures à neuf jours, selon le type de surface et la température. Ce que nous ne voulons pas, c’est que l’environnement de l’avion devienne une boîte de Pétri pour y incuber le virus.

Selon ce qu’on trouve site Web de Santé Canada, le virus se propage le plus souvent d’une personne infectée par :

  • Gouttelettes respiratoires générées lorsque vous toussez ou éternuez;
  • Contact personnel en proximité et prolongé, comme toucher ou serrer la main;
  • Toucher quelque chose avec le virus dessus, puis toucher votre bouche, votre nez ou vos yeux avant de vous laver les mains.

En tant que pilotes, nous devons être conscients de l’impact de nos actions (ou non-actions) envers les autres. Les actions pré et post envolée suivantes devraient être ajoutées à votre liste de vérifications. La liste des produits désinfectants recommandés par Santé Canada se trouve ici.

Avant de planifier votre prochain vol, vérifiez avec vos fabricants d’avionique pour déterminer quels produits de nettoyage n’endommageront pas les écrans, la vitre et les instruments. Par exemple, Garmin recommande d’utiliser un nettoyant contenant au moins 70 pour cent, mais pas plus de 91 pour cent, d’alcool isopropylique et indique que les nettoyants contenant de l’ammoniac endommageront les écrans de leurs affichages. Du savon et de l’eau peuvent être utilisés pour nettoyer les boutons; cependant, des précautions doivent être prises car les instruments ne sont généralement pas étanches.

Contactez également le fabricant de la cellule pour déterminer quels produits de nettoyage n’endommageront pas le panneau, les interrupteurs, les disjoncteurs, les boutons de commandes de chauffage, la boussole, le tissu du siège et le revêtement en cuir.

Avant le vol :

  • Essuyez le manche, les commandes du moteur, les ceintures de sécurité et les poignées de porte avec une lingette à base d’alcool ou un nettoyant / désinfectant pour les mains appropriées qui est petit et facile à transporter;
  • Essuyez les instruments qui auraient pu être touchés avec le nettoyant approprié;
  • Essuyez les autres surfaces avec des produits de nettoyage selon les recommandations du fabricant;
  • Essuyez tous les appareils portables et câbles que vous avez amenés dans l’avion;
  • Essuyez les ressources partagées comme les cartes, les cartes et le supplément de vol canadien qui sont laissés dans l’avion.

Après le vol :

  • Assurez-vous de vous tenir à deux mètres de la ligne de vol et du personnel FBO pendant le ravitaillement;
  • Lorsque vous utilisez des installations de carburant libre-service, utilisez des gants jetables avec des gants appropriés pour la manipulation du carburant. Jetez ensuite les gants jetables;
  • Pour les paiements de carburant, envisagez d’utiliser une option « carte au dossier » avec votre FBO si c’est disponible;
  • Si vous payez à l’avion, portez des gants lorsque vous manipulez le clavier pour la carte de crédit / débit. Utilisez l’option « carte sans contact » si elle est disponible. Certains processeurs de paiement ont une limite de 100 $. Essuyez le clavier NIP ou utilisez des gants jetables avant de saisir votre NIP sur la machine. Pensez à essuyer votre carte avant de la remettre dans votre portefeuille;
  • Après avoir rangé ou attaché votre avion, essuyez-le comme indiqué ci-dessus;
  • Essuyez tous les appareils portables et câbles que vous pourriez avoir emportés dans l’avion.

Ces quelques étapes n’ajouteront que quelques minutes à vos verifications avant et après le vol.