Un écart par rapport aux procédures de vol normales et un système anticollision inopérant ont été cités dans l’enquête de portée limitée du Bureau de la sécurité des transports sur la collision, en vol, d’un planeur et d’un avion de remorquage dans le sud de l’Alberta en 2019. Un élève et un instructeur dans le planeur ont été tués après que l’avion de remorquage, un Cessna 182, eut coupé la queue du planeur avec son hélice au-dessus de l’aéroport de Black Diamond / Cu Nim le 26 juillet dernier. Le BST a déclaré dans son rapport que le pilote de l’avion de remorquage n’avait pas vu le planeur avant la collision et que son système d’évitement de collision ne fonctionnait pas. Il a également signalé une trajectoire de vol anormale avant la collision dans son rapport.

Le BST a déclaré que les planeurs laissent normalement tomber la corde de remorquage en vol rectiligne et en palier, mais dans ce cas, le planeur s’est séparé pendant un virage et le pilote de remorquage n’était pas au courant qu’il s’était libéré. Le pilote de planeur a remercié le pilote de remorquage pour le remorquage par radio et le pilote de remorquage, après avoir manoeuvré pour essayer de voir le planeur a commencé à se préparer à atterrir. Cela comprenait un virage de dégagement vers la gauche où il a rencontré le planeur. Sans empennage, le planeur est entré dans une plongée irrécupérable. L’hélice, le capot et l’aile droite de l’avion de remorquage ont été endommagés, mais le pilote a réussi un atterrissage sans moteur en sécurité sur la piste. Il n’a pas été blessé.