Alors qu’un deuxième avion glisse au bout d’une piste à l’aéroport d’Halifax (CYHZ) en 14 mois, on se demande pourquoi Transports Canada-Aviation civile n’a pas répondu à l’appel du Bureau de la sécurité des transports (BST) de se conformer avec sa recommandation de prévoir une zone de dépassement plus longue pour les pistes de code 4 (d’une longueur supérieure à 1800 mètres ou 5905 pieds).

Vers midi le 5 janvier, un Boeing 737-800 de WestJet avec 172 passagers à bord a glissé à 50 mètres (164 pieds) du bout d’une piste après ce que les compagnies aériennes ont dit ce qui semblait être un atterrissage normal dans des conditions enneigées. Cela fait suite à un incident similaire en novembre ou 2018 lorsqu’un jet cargo Sky Lease Boeing 747-400F a dépassé la piste 14 de 210 mètres (689 pieds) au même aéroport. Cet incident a fait que l’avion était une perte totale en raison de dommages importants.

C’est l’atterrissage en catastrophe d’un Airbus A340-313 d’Air France à l’aéroport Pearson de Toronto en 2005 qui a conduit à la recommandation du BST. Dans l’incident d’Air France, l’avion a dépassé la piste en atterrissant dans une tempête et s’est retrouvé dans un ravin et a pris feu. Tous les passagers et l’équipage ont survécu, certains avec des blessures mineures. La recommandation A07-06 du BST se lit comme suit: « [Le Bureau a recommandé que] le ministère des Transports exige que toutes les pistes de code 4 soient pourvues d’une aire de sécurité d’extrémité de piste (RESA) de 300 m ou d’un autre moyen d’immobilisation des aéronefs offrant un niveau de sécurité équivalent. »

Selon le BST, le Canada est à la traîne des autres pays dans la mise en œuvre de RESA appropriés. Les règlements actuels de TCAC prévoient des zones de dépassement de 60 mètres (197 pieds) et recommandent qu’il y ait 90 mètres supplémentaires (295 pieds) pour un total de 150 mètres (492 pieds). À l’aéroport de Halifax, toutes les zones de dépassement ne mesurent que 150 mètres de long.

Les aéroports canadiens qui ont volontairement mis en œuvre de la RESA de 300 mètres recommandée par le BST, comprennent Ottawa International (CYOW), Montréal-Trudeau International (CYUL) et Vancouver International (CYVR).