Soixante ans après que le gouvernement canadien ait ordonné la destruction des plans du légendaire CF-105 Avro Arrow, un ensemble  de dessins originaux a fait surface et se trouve maintenant au Diefenbaker Canada Centre, un musée situé sur le terrain de l’Université de la Saskatchewan à Saskatoon.

Le projet de conception et de construction de l’Arrow a été lancé pour fournir une solution pour la protection du Canada et des États-Unis contre une éventuelle agression soviétique par le pôle Nord. Il a abouti à l’intercepteur supersonique le plus avancé de son temps, capable d’atteindre une vitesse de Mach 2 et d’altitudes allant jusqu’à 50 000 pieds. Cependant, au début de la phase de prototypage, le projet a été annulé par le premier ministre de l’époque, John Diefenbaker, et l’ordre a été donné de détruire tous les plans, prototypes, outils et équipements connexes.

Il y avait cependant un employé d’Avro qui voulait conserver un ensemble de plans. Le dessinateur principal Ken Barnes en a discrètement sorti une copie de l’usine de Malton, en Ontario, et les a cachés dans le sous-sol de sa maison. En grandissant, son fils Gord savait que ce coin lui était interdit.

Cependant, une fois que son père fut décédé, son fils a hérité des dessins. Après y avoir réfléchi, il a décidé d’en faire don au Centre Diefenbaker, car l’histoire de l’Arrow est si étroitement liée à l’ancien premier ministre.

Les plans font partie d’une exposition actuellement en cours au musée. Touch the Sky: The Story of Avro Canada se poursuit jusqu’en avril.