Tôt le matin du 31 décembre, l’hélicoptère Air1 du Service de police de Winnipeg a poursuivi des conducteurs d’automobiles en fuite dans non pas un mais deux incidents de véhicules volés.

Lors du premier incident, la police au sol a vu passer un véhicule qui avait été volé la veille. Ils l’ont poursuivi mais ont cessé alors que le véhicule en fuite accélérait à grande vitesse. À ce moment, Air1 a pris la relève de la poursuite et a suivi le véhicule le long des rues de la ville à des vitesses allant jusqu’à 140 km/h (dans une zone de 60 km/h).

Le conducteur a tenté de franchir le terre-plein à un moment donné mais s’y est retrouvé coincé à mi-chemin. L’individu et une passagère ont ensuite fui le véhicule et se sont dirigés vers des buissons voisins et une zone industrielle. À l’aide de caméras infrarouges d’imagerie thermique, les policiers aéroportés ont pu diriger des unités au sol vers un point où ils ont pu appréhender les suspects.

Environ 30 minutes plus tard, une autre voiture volée a été repérée. Son chauffeur a lui aussi décidé de fuir, s’éloignant rapidement des voitures de police qui le poursuivaient. Encore une fois, Air1 a été appelé pour aider les patrouilles qui ont cessé la poursuite. Encore une fois, les officiers aéroportés ont décrit en détail la trajectoire du véhicule. La police au sol a finalement pu coincer la voiture volée et arrêter la conductrice de 24 ans.

Le Service de police de Winnipeg (WPS) a pour politique de ne pas se lancer dans des poursuites à grande vitesse contre des véhicules en fuite, car ceux-ci présentent trop de danger pour la circulation avoisinante, les policiers en poursuite et les occupants des véhicules en fuite. Avec l’aide d’Air1, ils ont une alternative plus sûre.

Air1 est un Airbus Helicopters EC120 Colibri monomoteur turboréacté. Lorsqu’il vole à une altitude de 1 000 pieds au-dessus du niveau du sol, il a un niveau de bruit perçu de 68 dB, ce qui le rend difficile à détecter au sol et en fait un bon choix pour les travaux de surveillance par la police. L’appareil est exploité par un pilote et officier de vol tactique qui est responsable de déterminer l’utilisation de l’hélicoptère et de contrôler ses systèmes de haute technologie.

Les deux poursuites ont été enregistrées sur vidéo et peuvent être vues ici.

Photo par Joe Bryksa / Winnipeg Free Press