Le 1er janvier 2020 a non seulement marqué le début d’une nouvelle année et d’une nouvelle décennie, il marque également le premier jour où l’ADS-B OUT devient obligatoire dans certains espaces aériens américains. Le graphique ci-dessus illustre ce que la FAA appelle « rule airspace » (l’espace aérien réglementé) *.

La FAA peut accorder des dérogations aux aéronefs non conformes au cas par cas via un processus appelé ADAPT, acronyme de « ADS-B Deviation Authorization Preflight Tool » (Outil de contrôle préalable de dérogation ADS-B). Le processus consiste à faire une demande via un site Web dédié. La première étape consiste à déterminer si une dérogation pour votre avion et la trajectoire de vol proposée est disponible (un transpondeur muni d’un encodeur altimétrique est une exigence). S’il y a de la disponibilité, le demandeur est ensuite invité à répondre aux autres questions (principalement des questions personnelles).

La demande doit être faite au moins une heure avant le départ prévu, mais pas plus de 24 à l’avance. De plus, il ne remplace pas un plan de vol ou d’autres exigences ATC; c’est en plus d’eux.

La FAA a fourni un didacticiel vidéo de cinq minutes qui décrit le processus.

* L’espace aérien réglementé décrit dans l’illustration ci-dessus comme classe E de 3 000 à 10 000 pieds et situé à 12 nm du littoral ne s’applique qu’au golfe du Mexique. Il ne s’applique pas aux autres côtes américaines.