L’aéroport municipal de Langley, très fréquenté mais plutôt calme, grouillait de personnel des forces de l’ordre et de l’Agence des services frontaliers (ASFC) mercredi dernier, après que les autorités américaines aient poursuivi un avion de Winthrop, Washington à Langley. La U.S. Customs and Border Protection (CBP) a déclaré qu’ils ont essayé d’interviewer un pilote qui a atterri à Winthrop sans en avoir informer les douanes, puis et il a sauté dans son avion et a décollé. Des membres de la section des opérations aériennes et maritimes de l’agence l’ont poursuivi en hélicoptère et les agents ont vu le sujet lancer des sacs de l’avion avant de traverser la frontière pour entrer au Canada. “Grâce aux compétences exceptionnelles de nos pilotes et agents d’interdiction aérienne, nous avons pu nous assurer que cet homme ne puisse échapper à son arrestation”, a déclaré la CBP dans un communiqué. « De plus, nos partenariats et notre coordination avec les forces de l’ordre canadiennes ont joué un rôle crucial dans l’arrestation de cet homme. » Après son atterrissage à Langley, le suspect, qui n’a pas encore été identifié, a été rencontré par plusieurs organismes, dont la GRC. Il a été arrêté et son avion a été saisi.