Dans la longue saga de l’aéroport de Mascouche, les dernières nouvelles étaient que le promoteur avait acheté une terre à Saint-Roch-de-l’Achigan (QC), avait fait le processus de consultation (incluant deux rencontres publiques dont une qui a rapidement dégénérée presqu’à de la violence physique), a soumis son rapport et le ministre a refusé la mise en place de l’aérodrome dans une lettre datée du 30 août. Nous avons rapporté la nouvelle ici le 5 septembre. À ce moment, le promoteur disait vouloir évaluer les options disponibles pour prendre la meilleure décision.

Ayant écouté ce que les citoyens ont dit et tenu compte du contenu de la lettre du ministre, le promoteur a clarifié les activités aéronautiques planifiées et aussi revu l’étude de bruit à la lumière de ces données. Il a rencontré le conseil de ville le 18 novembre et invité des citoyens de la coalition contre l’aérodrome de SRA le 25 novembre, afin de pouvoir discuter calmement et éviter une séance improductive de confrontation.

Le promoteur planifie soumettre une mise à jour de son rapport de consultation au ministre dans les jours qui suivent. COPA a suivi de près les démarches et a travaillé sur différents fronts pour s’assurer que cette itération rencontre les attentes de tous et permette enfin la création cet aérodrome si nécessaire dans la grande région de Montréal.

Voyez le communiqué de presse du promoteur ici.