Le Bureau de la sécurité des transports (BST) a tenu une conférence de presse jeudi, le 7 novembre, pour annoncer la publication d’un nouveau et long rapport intitulé « Améliorer la sécurité : Réduire les risques liés aux activités de taxi aérien au Canada. »

Le BST a déclaré que ce secteur de l’industrie aéronautique canadienne compte plus d’accidents et cause plus de décès que tous les autres secteurs d’aviation commerciale combinés.

Au Canada, les activités de taxi aérien incluent les opérations commerciales utilisant des aéronefs (autres que des jets mais comprenant des hélicoptères) autorisés à transporter moins de 10 passagers. On trouve de telles opérations partout au Canada, y compris dans les régions éloignées.

« Nous avons conclu que les accidents dans ce secteur de l’aviation se résument à deux facteurs sous-jacents : l’acceptation de pratiques non sécuritaires et la gestion inadéquate des dangers opérationnels, » a déclaré la présidente du BST, Kathy Fox. « Bien que, dans l’ensemble, l’aviation commerciale au Canada ait amélioré sa fiche de sécurité au cours des 10 dernières années, les activités de taxi aérien continuent de présenter un risque élevé. »

Glen Whitney, l’enquêteur en charge du rapport, a ajouté: « …ces accidents se résument en réalité à une paire de facteurs sous-jacents [dont] une lente dérive vers l’acceptation de pratiques non sécuritaires… ».

Le rapport réitère les recommandations antérieures visant à améliorer le bilan de sécurité de ce secteur et en ajoute quatre nouvelles.

Voir le rapport complet du BST en cliquant ici, lien à partir duquel il peut également être téléchargé au format PDF.