Les habitants de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, célèbrent le jour du Souvenir de manière très différente des nombreuses autres régions du Canada. À l’est de la ville, le long de la route transcanadienne, deux endroits revêtent une importance particulière pour la région.

Le premier est un cimetière de la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth. On y trouve les tombes de plus de 100 aviateurs du Royaume-Uni, d’Australie et du Canada qui sont morts dans la région pendant la Seconde Guerre mondiale. La plupart de ces décès sont dus à des accidents d’avion survenus à proximité de l’aéroport de Gander, lieu de rassemblement majeur des vols transatlantiques pendant la guerre.

Non loin de là se trouve un monument aux 248 soldats américains et aux huit membres d’équipage qui les accompagnaient lorsque leur McDonnell Douglas DC-8 de Arrow Air nolisé s’est écrasé au décollage le 12 décembre 1985 lors de la dernière étape du voyage de retour de leur mission de maintien de la paix dans la péninsule du Sinaï. Le mémorial s’appelle « The Silent Witness » (Le Témoin silencieux).

The Silent Witness (Le Témoin silencieux), un mémorial dédié aux victimes de la catastrophe d’Arrow Air à l’aéroport de Gander en décembre 1985.

Le tronçon d’autoroute de deux kilomètres où se trouvent ces deux sites sera nommé « Remembrance Way » (Voie du souvenir) lors d’une cérémonie qui aura lieu le jour du souvenir, le 11 novembre.

Nous nous souviendrons d’eux.