Maintenant que le Historic Flight Museum de Calgary a terminé la restauration de son Hawker Hurricane* dans son usine de Wetaskiwin, à environ 200 kilomètres au nord, il y a de la place pour son prochain projet: la restauration d’un Avro CF-100 Canuck. Le démontage de l’aéronef est actuellement en cours à Calgary, avant son expédition à Wetaskiwin, où le projet de restauration devrait durer quatre ans.

Selon le directeur exécutif du musée, Brian Desjardins, l’avion sera restauré à l’état d’affichage statique, ce qui signifie qu’il ne sera pas rétabli à un niveau pour lui permettre de voler.

Le modèle en cours de restauration est le Mk 3D, le « D » représentant le mot « dual », ce qui signifie qu’il était équipé de doubles commandes permettant de l’utiliser comme avion d’entraînement. Construit à l’origine en tant que Mk 3 standard, il a été converti en une configuration à double commande, initialement appelée Mk 3CT, mais renommée plus tard Mk 3D. C’est le seul modèle de ce type qui existe. Le budget de restauration est fixé à 400 000 $, dont 300 000 $ versés par la ville de Calgary.

Le Canuck est un intercepteur / chasseur subsonique à deux réacteurs pour tout type de météo, dessiné et construit par A.V. Roe Canada, le précurseur d’Avro. Conçu en 1946, le Canuck a commencé à servir dans l’Aviation royale canadienne (ARC) en 1952, s’inscrivant dans l’engagement du Canada envers NORAD et dans celui de l’OTAN, avec certains des Canucks de l’ARC basés en Europe.

Au total, 692 Canucks ont été construits et 53 modèles Mk 5 ont été vendus aux forces aériennes belges. Avec une production aussi élevée et sa belle esthétique, plus de 30 Canucks sont en expositions statiques se trouvant à l’intérieur ou à l’extérieur de musées et de bases militaires à travers le Canada, aux États-Unis ainsi qu’en Angleterre et en Belgique.

* Le Historic Flight Museum organise un événement de dévoilement pour son Hawker Hurricane, récemment restauré, les 8, 9 et 10 novembre. Un certain nombre d’intervenants sont au rendez-vous au cours de cet événement de trois jours. L’entrée est gratuite. Consultez leur site Web pour plus de détails (en anglais seulement).

Photo par l’ARC