Harbour Air, de Vancouver, a installé un moteur électrique dans l’un de ses de Havilland Beavers, les rapprochant ainsi d’un vol d’essai prévu d’ici la fin de l’année.

L’avion, un modèle Mk 1 fabriqué en 1956, est peint aux couleurs de la société avec le logo ajouté « ePlane ». Le personnel de magniX est maintenant sur place à la base de Harbour Air à Richmond, en Colombie-Britannique, pour superviser l’installation du moteur. Il ne reste que l’installation des batteries et l’unité de gestion de ces dernières.

Le vol d’essai servira de preuve de concept car le poids des batteries réduira la charge utile de sorte qu’il ne sera pas commercialement viable. Cependant, en poursuivant le développement des batteries, ceci devrait ramener le rapport poids / puissance à un niveau commercialement acceptable.

Le moteur électrique a été développé par magniX, à Seattle, dans l’État de Washington. La société a ses racines en Australie. magniX travaille également en partenariat avec une autre société basée à Seattle, AeroTec, dans le développement d’un Cessna Caravan à moteur électrique.

Le moteur électrique magniX installé sur le Beaver de Harbour Air

Outre l’impact environnemental positif que l’élimination des moteurs radiaux et des turbines énergivores entraînerait, Harbour Air considère également que les avions électriques apporteraient des bénéfices financiers et de sécurité .

« Les moteurs électriques sont extrêmement fiables », a déclaré le fondateur et PDG de Harbour Air Greg McDougall. « Ils n’ont pas le même nombre de pièces mobiles qu’un moteur à turbine ou à piston et leur durabilité est bien meilleure. »