La semaine dernière, j’ai rédigé la synthèse d’un rapport publié par le Bureau de la sécurité des transports sur le crash d’un Piper Cub sur la surface gelée du lac Snowshoe en Ontario. Le titre de l’article était « Un longeron d’aile défaillant a provoqué l’écrasement fatal au lac Snowshoe ». Le problème était que ce n’était pas le longeron d’aile qui avait failli, mais bien le hauban. Tout au long de l’article, toutes les références à la défaillance mentionnaient « longeron » au lieu de « hauban ». Ceux qui ont suivi le rapport complet du BST, qui figure en annexe au bas de l’article, auraient vu que toutes les références faisaient référence au hauban de l’aile défaillante et non au longeron de l’aile.

Mon compte de messagerie, ainsi que celui du siège de la COPA, ont été inondés de courriels de lecteurs désireux de signaler l’erreur. Mon téléphone a aussi commencé à sonner.

Je connais bien sûr la différence entre un longeron d’aile et un hauban d’aile.

Alors, qu’est-ce qui a mal tourné? La seule explication à laquelle je puisse penser est que mon propre avion, un Piper PA-28, devait subir son inspection annuelle la semaine dernière. Comme tous les propriétaires de PA-28, la consigne de navigabilité (CN) proposée par la FAA demeure en avant-scène dans nos esprits.. Elle pourrait nous obliger à détacher et à inspecter nos ailes pour vérifier la présence de corrosion. Selon de nombreux experts, cette procédure pourrait être plus préjudiciable que de ne rien faire et de chercher d’autres méthodes pour déterminer s’il y a corrosion dans les cavités autrement impossibles à inspecter facilement. La CN proposée est une réponse au détachement d’une aile d’un PA-28 de Embry-Riddle lors d’un vol en Floride l’an dernier.

Je m’excuse humblement pour cette confusion et je m’efforcerai de prendre encore plus soin d’écrire et d’éditer l’infolettre. Et n’hésitez pas à me contacter pour des inexactitudes, qu’elles soient vraies ou simplement perçues.

Et pour ces propriétaires et pilotes de PA-28, soyez assurés que je surveille la situation de très près et que je continuerai à vous informer de tout nouveau développement de la CN proposée sur le longeron d’aile des PA-28.