Dans un rapport publié par le Bureau de la sécurité des transports la semaine dernière, la défaillance du hauban de l’aile gauche d’un Piper Cub alors qu’il survolait le lac Snowshoe près de Kenora (Ontario) a provoqué l’écrasement du Cub J3C-65, équipé de skis, sur la surface gelée du lac, coûtant la vie au pilote et à son passager.

L’appareil, qui appartenait au pilote, avait décollé du lac Gun (Ontario) et était destiné à un camp de chasse et de pêche également propriété du pilote, au lac Snowshoe. Le pilote était titulaire d’une licence de pilote professionnel et d’un certificat médical de catégorie 3.

En août 2015, la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis a publié une consigne de navigabilité (CN) exigeant l’inspection périodique des haubans d’aile pour en vérifier la corrosion. La conformité à la CN était requise à tous les 24 mois. Il n’y avait aucune trace de conformité pour l’aéronef en cause.

Les deux pièces du hauban de l’aile principale gauche de la Piper

Le passager, qui était un employé du pilote, était à l’arrière du Piper en configuration tandem, mais le siège n’était pas installé. Bien qu’il ait été déterminé que l’avion se trouvait dans les limites de son poids et de son centrage, il y avait également de nombreux petits articles qui n’étaient pas attachés de manière sécuritaire pour leur vol.

Des ceintures sous-abdominales étaient installées à l’avant et à l’arrière, mais aucun des occupants ne les portaient.

Bien que requis par la réglementation, il n’y avait pas d’ELT à bord. Lorsque l’accident s’est produit, des témoins du camp voisin ont alerté les services d’urgence.

Le rapport complet du BST est joint ci-dessous.

Photo gracieuseté du BST.

a19c0026.fr