Dans une nouvelle tournure sur la façon dont les drones sont utilisés pour le bénéfice ultime de la société, une jeune entreprise de North Bay, en Ontario, utilise des drones dans des mines souterraines. Le drone, équipé de caméras et capteurs de SafeSight Exploration, peut se déplacer dans les zones dangereuses des tunnels tandis que le pilote reste dans une zone sûre, permettant ainsi une inspection à distance.

Equipés de la technologie LiDAR (light detection and ranging, ou détection de la lumière et télémétrie), les murs de tunnel peuvent être mappés à distance en détails 3D avec leur modèle DB2 en un laps de temps plus court qu’auparavant. Le drone spécialement équipé n’est pas donné non plus : « C’est plutôt intense que de faire voler 60 000 dollars dans un espace restreint », a déclaré Lucas Tignanelli, développeur de produits pour SafeSight. « Mais je n’en ai pas encore perdu un ! »

Un autre modèle sur lequel l’entreprise travaille est le SafeScout, un drone plus petit et plus léger qui serait déployé avant le DB2, plus coûteux et doté du LiDAR. SafeSight développe également un robot capable de placer et de faire exploser la dynamite, cherchant ainsi à réduire encore plus les risques pour le personnel.

SafeSight a été fondé par l’oncle de M. Tignanelli, Mike Campigotto. Parmi les autres membres de l’équipe, dont beaucoup sont de la famille, figurent un géologue, un expert en robotique, un spécialiste des Systèmes aériens télépilotés (SATP) et un responsable des opérations.

Photo gracieuseté de SafeSight Exploration.