Le premier des 16 appareils de recherche et de sauvetage Airbus construits pour l’ARC a quitté l’atelier de peinture plus tôt cette semaine dans les locaux d’Airbus à Séville, en Espagne. L’appareil à la fine pointe de la technologie arbore l’impressionnante tenue R-S jaune et rouge de l’ARC.

La livraison du premier Airbus C295 (désigné par l’ARC comme étant le CC-295) est prévue avant la fin de cette année. Il est propulsé par deux turbomoteur PW127G Pratt & Whitney Canada de 3 058 shp.

Le CC-295 remplacera les vénérables CC-115 Buffalos (de Havilland DHC-5) et les CC-130H Hercules (Lockheed Martin C-10H) dédiés aux rôles de R-S. Ils seront déployés à la BFC Comox en Colombie-Britannique, à Winnipeg au Manitoba, à Trenton en Ontario et à Greenwood en Nouvelle-Écosse.

Airbus indique qu’il y a six autres CC-295 en assemblage final ou en cours de test en vol. Au total 16 ont été commandés.

L’ARC n’a pas encore attribué de nom à l’aéronef (par exemple, Buffalo, Hercules, etc.).

Le 295 tire ses origines du CN-235, un avion de transport militaire et de ligne régional issu d’une entreprise commune créée au début des années 1980 entre la société espagnole Construcciones Aeronáutica SA (CASA) et PT Dirgantara Indonesia (IPTN).

CASA, fondée en 1923, a été absorbée par EADS (Société européenne de défense de l’espace et de l’aéronautique) en 1999, puis par Airbus Military en 2009.

Veuillez cliquez ici pour une vidéo accélérée de la peinture du premier CC-295 de l’ARC.

Photo et vidéo par Airbus Defence & Space