Le 3 juillet dernier, un passant a aperçu un aéronef le nez dans le sol, se tenant à la verticale sur le terrain de l’aéroport de Sussex (CCY3) au Nouveau-Brunswick. Le pilote, qui était seul à bord du Zenair STOL CH 750 de construction amateur, était décédé.

Dans un rapport publié la semaine dernière, le Bureau de la sécurité des transports (BST) a mené une brève enquête sur l’incident. Certaines des observations du rapport sont les suivantes :

  • le pilote avait acheté l’avion en septembre 2017 et ne l’avait pas piloté depuis pour autre chose que pour effectuer de la circulation au sol;
  • le pilote avait commencé sa formation au pilotage dans le mois précédant l’achat de l’aéronef;
  • Il n’était titulaire que d’un permis de pilote étudiant et n’avait accumulé que 22,8 heures de vol, tous avec un instructeur, tous à bord d’un Cessna 172 et la plupart au cours des trois premiers mois suivant le début de sa formation;
  • En juin de cette année, le pilote a volé deux heures (avec un instructeur) sur le même Cessna 172;
  • Aucun plan de vol n’a été déposé et personne n’a été informé à l’avance de son vol;
  • L’ELT ne s’est pas activé – il a été trouvé en position « OFF ».

Le jour de l’accident, le temps était beau et les enquêteurs du BST n’ont constaté aucune anomalie dans l’avion, qui était en marche normale au moment de l’impact.

Le rapport complet du BST peut être consulté en cliquant ici.

Photos courtoisie du TSB