Les cinéastes Annmarie et Chris Aronoff, basés à Los Angeles, ont produit un documentaire de 73 minutes sur l’association International Flying Farmers (IFF), mettant en vedette les agriculteurs manitobains, Colette Pierce et son mari Ken.

Annmarie Aronoff, originaire de Regina, a été inspirée en lisant au sujet de l’organisation. Grâce à son réseau d’amis et de contacts en Saskatchewan, elle en a appris davantage sur l’IFF, ce qui l’a ensuite amenée à être en contact avec les Pierce. Mme. Aronoff a été intriguée par l’histoire de la façon dont Colette Pierce a appris à voler à la fin de la cinquantaine, après avoir rêvé toute sa vie.

« Il faut rêver grand », a déclaré Mme. Aronoff au Regina Leader-Post. « C’est ce que nos personnages principaux ont fait et même ce que nous avons fait en réalisant le film ». Elle a ajouté: « C’était génial de voir des femmes très puissantes faire des choses que vous ne voyez pas toujours à l’écran. »

En tant qu’agriculteurs actifs, les Pierce utilisaient leurs propres avions et pistes gazonnées pour contrôler les mouvements du bétail, transférer les fournitures et parcourir leur monde agricole. Une année, Mme. Pierce est même devenue la « reine de l’IFF », en raison de son influence et son leadership grandissants au sein de l’organisation.

Mme. Aronoff, diplômée du département de cinéma de l’Université de Regina à la fin des années 1990, raconte également l’histoire de l’IFF et de la disparition progressive de cette dernière dans la mesure où il y a de moins en moins d’exploitations familiales, remplacées par de grandes exploitations appartenant à des entreprises. Cela a eu pour conséquence une diminution du nombre de personnes possédant et exploitant des avions comme outil de gestion de leurs fermes.

Le documentaire a été projeté récemment au Regina Flying Club et fait maintenant le tour des festivals de cinéma. Bien qu’il n’apparaisse actuellement dans aucun cinéma, une version DVD est disponible à l’achat sur le site Web américain d’Amazon au prix de 25 $.

Voir la bande-annonce ici (en anglais seulement).