Peu importe le nom qu’on lui donnerait, la question publiée par COPA dans notre lettre électronique sur le sujet a définitivement attiré beaucoup d’attention. Cette question ne qualifierait certainement pas comme enquête formelle et ce de plus d’une façon. Une enquête normale de COPA génère typiquement un nombre restreint de réponses. Cette question a généré plus d’une centaine de retours à date, une enthousiaste participation de la part de nos membres. Je me permettrai de dire que sous cet angle, ceci ne qualifie pas d’enquête, c’est beaucoup mieux que toute enquête de COPA à date. L’ampleur de la rétroaction et de l’information reçues indiquent un niveau d’intérêt très élevé, et ce à travers le pays, vis-à-vis ce concept d’un IFR simplifié pour pilotes privés. À ce stage, COPA n’entrevoit pas le besoin d’une enquête formelle sur le sujet.

Une forte proportion des réponses favorables ont attiré l’attention sur plusieurs points et doutes valides en rapport au déploiement de ce concept et ceux-ci seront tous considérés lors des discussions futures. Seulement six répondants ne supportent pas l’idée. Notons que ceux-ci déclarent avoir beaucoup d’expérience et identifient ce qu’ils considèrent des problèmes sérieux telles les conditions à la destination, la séparation du trafic VFR et IFR enroute et les communications. COPA note cependant que tous ces points sont aussi tout à fait applicables au VFR au-dessus de la couche (OTT). Tous ces éléments seront discutés en bonne et due forme le moment venu.

COPA a déjà annoncé qu’un rapport serait généré sur le sujet vers la fin de l’été pour revue et discussion parmi les différents groupes de la communauté GA intéressés par ce projet. Le résultat final sera éventuellement présenté à TCAC. La rétroaction de la communauté GA a été telle que nous avons opté pour partager partiellement cette information dès maintenant avec nos membres, en attendant le rapport final.

À ce stage du projet, COPA est confiant que nous présenterons éventuellement une proposition recommandant ce concept à TCAC sur ce concept. COPA désire aviser tous nos membres qu’il encore possible de nous faire parvenir leur perspective.