Transports Canada – Aviation civile a récemment publié une circulaire d’information (AC 700-052) visant à clarifier les définitions de « temps de vol » et de « temps dans les airs» dans le cas des hélicoptères.

Dans le document (ci-joint en annexe), TCAC identifie la définition actuelle du temps de vol, selon le RAC, comme suit : « Le temps calculé à partir du moment où l’aéronef commence à se déplacer par ses propres moyens en vue du décollage jusqu’au moment où il s’immobilise à la fin du vol », une définition cohérente avec celle des avions.

TCAC oppose ensuite cette définition à celle de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), qui définit le temps de vol comme suit : « Total du temps décompté depuis le moment où les pales de rotor de l’hélicoptère commencent à tourner jusqu’au moment où l’hélicoptère s’immobilise en dernier lieu à la fin du vol et où les pales de rotor sont arrêtées.

La circulaire précise que la définition américaine du temps de vol, conformément à leurs règlements, est semblable à celle du Canada.

TCAC ajoute la définition de temps dans les airs : « Pour la tenue des dossiers techniques, la période qui commence au moment où l’aéronef quitte la surface pour se terminer au moment où il touche la surface au point d’atterrissage suivant. »

Plus loin dans la circulaire, vous trouverez une description de divers scénarios de vol en hélicoptère, ainsi que des indications sur la manière dont les temps de vol et dans les airs résultants doivent être enregistrés.

RDIMS-#14867665-v4-CIRCULAIRE_D_INFORMATION_700-052_-_CONSIGNATION_DU_TEMPS_DE_VOL_POUR_LES_HÉLICOPTÈRES_MUNIS_D_UN_TRAIN_D_ATTERRISSAGE_À_PATINS__14407279-V3-FLIGHT