Les lecteurs d’infoLettre se souviendront de notre reportage sur le Cirrus SR-20 qui s’était écrasé à l’aéroport Buttonville de Toronto (CYKZ) en mars dernier. Cette semaine, le Bureau de la sécurité des transports a publié son rapport (A19O0028) sur l’accident.

Le rapport se limite à un résumé de ce qui s’est passé, sans anomalie reportée ni recommandation résultant de l’enquête.

Les enquêteurs du BST ont signalé qu’un pilote titulaire d’une licence commerciale, sans expérience récente et disposant de peu de temps sur le type, avait loué le Cirrus SR-20, immatriculé C-FACJ, aux fins d’acquérir du temps sur le type. Il a également embauché un instructeur de classe 1 (aussi examinateur de pilote accrédité de Transports Canada) pour l’accompagner.

Le jour de l’accident, le vent était léger et variable. Après avoir décollé de la piste 33 pour effectuer des circuits, l’appareil a rebondi lors de sa première tentative d’atterrissage et une remise des gaz a été faite à puissance maximale. Cependant, le SR-20 est tombé brusquement sur la surface de la piste. Après un nouveau cabré, la queue a heurté la surface de la piste et l’appareil a de nouveau décollé. Le SR-20 a ensuite touché le sol une troisième fois, la charnière du volet extérieur droit et la roue droite touchant le sol le long de la piste. L’appareil a poursuivi hors de contrôle, à travers une clôture et un chemin (16 Ave.) avant d’impacter le terrain de l’autre côté.

Personne n’a été blessé.

Le rapport complet peut être consulté en cliquant ici.