En réponse à un accident survenu en Australie, où un Cessna T210M a subi une séparation d’aile en vol, le constructeur Textron Aviation a publié la semaine dernière des lettres de service obligatoire qui fournissaient des instructions pour les inspections visuelles et par courants de Foucault détaillées sur le longeron de traversée des ailes en cantilever de Cessna 177 et 210, les deux modèles Cessna qui partagent cette conception de l’aile.

L’organisme de réglementation américain, la FAA, souligne qu’il s’agit d’une question distincte de la consigne de navigabilité AD 2012-10-04, précisant que le risque de défaillance ne se situe pas au même endroit que celui spécifié dans l’AD.

La FAA affirme qu’il s’agit d’un problème potentiellement grave et que toute corrosion doit être réglée. Entre-temps, ils évaluent les informations disponibles pour déterminer l’ampleur du problème, citant l’accident australien comme le seul incident dont ils ont actuellement connaissance.

À cet égard, la FAA sollicite les commentaires des propriétaires de Cessna 177 et de ces modèles Cessna 210 aux ailes en cantilever.

Voir le document PDF ci-dessous pour plus d’informations de la FAA et de Cessna (en anglais seulement) :

photo par le Cessna Flyers Association

Alert, Cessna 177 and 210 Airplanes(2)