La Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis a publié la semaine dernière un bulletin d’information qui avertit les utilisateurs de services de messagerie par satellite SPOT que leurs appareils peuvent interférer avec les signaux GPS. En se référant à des rapports d’exploitants d’aéronefs, la FAA indique que, lorsqu’un messager SPOT est placé à proximité immédiate d’une antenne GPS, par exemple sur le pare-soleil d’un avion, des interférences du signal GPS peuvent se produire.

La FAA classe les messagers SPOT en tant que qu’appareil électronique portatif (AEP ou PED en anglais). En vertu des règles de la FAA, la sécurité de l’exploitation des AEP à bord des aéronefs incombe aux exploitants d’aéronefs et aux pilotes aux commandes.

Le bulletin indique que le fabricant de SPOT, SPOT LLC, coopère avec la FAA afin de fournir aux utilisateurs de SPOT des informations qui permettront un fonctionnement sécuritaire de leurs appareils.

Voir ci-dessous pour le texte complet du bulletin (en anglais seulement).

SPOT