Au cours de la mise en place des activités entreprises par la Campagne de Sécurité pour l’Aviation Générale (CSAG) lancée en juin 2017, celle-ci a identifié plusieurs causes distinctes d’accidents mortels. La perte de contrôle en vol (Loss Of Control – Inflight, or LOC-I) occupe la première place sur la liste des tueurs recherchés . De plus, la CSAG indique que la plupart des LOC-I se produisent dans la dernière phase du vol comme le virage base à finale, au cours de la finale et jusqu’à l’atterrissage même. Ceci correspond tout à fait avec les conclusions de l’équivalent américain dans le même domaine.

Les activités de la CSAG ont mené à la création de neuf Groupes de travail (GT) adressant différents points d’intérêt. L’un de ces GT a été dévoué aux approches stabilisées. Transports Canada aviation civile (TCAC) travaillait aussi sur ce sujet en parallèle avec COPA. Il en résulte que les approches stabilisées ont été incorporées dans la nouvelle édition du Guide de test en vol qui deviendra effectif le 1 mars 2019 pour les RPP, PPL, CPL, et multimoteurs. Les tests pour IFR ont déjà leurs critères.

Ce court article ne parlera pas des détails de ces guides de test en vol. L’article se limite à informer les membres COPA que les nouvelles exigences demandent que le candidat examiné identifie et déclare, à un point précis, disons 200 pieds sol par exemple, si oui ou non l’approche est stabilisée, selon les critères du guide de test. Si le candidat juge que l’approche est stabilisée, le candidat peut compléter son atterrissage.  Par contre, si le candidat juge que l’approche n’est pas stabilisée, selon les mêmes critères, le candidat devra effectuer une remise des gaz et effectuer une nouvelle approche.

Les nouveaux Guides de test en vol devraient être disponibles sur le site de TCAC le 1er mars 2019. TCAC et COPA admettent que le préavis est plutôt court mais sont d’avis que les instructeurs seront effectivement en mesure de réagir rapidement et de préparer leurs candidats adéquatement, considérant que le concept d’approches stabilisées faisait fort probablement partie de la formation dispensée. Le concept en fera maintenant officiellement partie intégrante.