Whelen Engineering, une entreprise américaine bien connue en tant que fabricant de feux de navigation pour aéronefs, a acquis LoPresti Aviation, une autre entreprise américaine mieux connue pour ses « speed mods » (modifications de performances), en particulier pour les Mooneys et les Pipers.

LoPresti a été le premier à utiliser la technologie HID (décharge à haute intensité) pour développer des phares d’atterrissage et de circulation comme accessoires pour accompagner leurs modifications. Leur marché HID a finalement été étendu au secteur des jets d’affaires. Alors que la technologie LED est devenue moins chère, LoPresti a également commencé à développer des éclairages utilisant cette plus récente technologie.

La ligne de produits de « speed mods » de LoPresti est incluse dans l’accord avec Whelen.

La nouvelle société est maintenant connue sous le nom de Whelen Aerospace Technologies ou WAT, mais la marque LoPresti demeurera.

En plus des « speed mods » et produits d’éclairage pour avions, Whelen fabrique des produits d’éclairage pour le secteur automobile ainsi que des « systèmes de notification de masse », soient des sirènes généralement utilisées dans les écoles pendant les périodes de confinement, ou comme dispositifs d’alerte aux tsunamis.

« WAT permet aux deux entreprises de combiner leurs ressources et de proposer des technologies distinctes sur le marché », a déclaré George Whelen, président et chef de la direction de Whelen.

« Grâce à WAT, nous renforcerons notre portefeuille d’applications d’éclairage d’aéronefs et de structures composites. Cette acquisition sera très bénéfique pour les équipementiers, ainsi que pour les utilisateurs », a déclaré Tyler Wheeler, PDG de LoPresti Aviation. « Maintenir le plus haut niveau de service à la clientèle est la priorité absolue pour nous, alors que nous continuons à grandir. » Tyler rejoindra Whelen Aerospace Technologies en tant que PDG.

LoPresti, fondée en 1991, poursuivra ses activités sur son site de Sebastian, en Floride. Le siège social de WAT sera situé à Chester dans le Connecticut, où Whelen a été fondée en 1952.