Bien que le pôle nord magnétique ait toujours été en mouvement, les scientifiques affirment qu’il se déplace maintenant beaucoup plus rapidement qu’auparavant. Normalement, les scientifiques du « World Magnetic Model » mettent à jour son emplacement physique tous les cinq ans. La dernière mise à jour a été effectuée en 2015, mais en raison du changement important de localisation depuis, une mise à jour vient d’être publiée avec un an d’avance.

Le Canada est le foyer du pôle nord magnétique depuis des siècles, parcourant environ 55 km par an en moyenne. Le pôle a franchi la ligne de date internationale à la fin de 2017 et se dirige maintenant vers la Russie.

« Il est clair qu’il se passe quelque chose d’étrange », a déclaré le géophysicien de l’Université de Leeds, Phil Livermore, au New York Times. Les scientifiques se demandent également si ce phénomène récent est une indication d’une inversion imminente du pôle magnétique. « Cela recnontre certains des critères d’une inversion magnétique », a déclaré Courtney Sprain, géophysicien à l’Université de Liverpool. « Cependant, » a-t-elle ajouté, « nous ne pouvons absolument pas le dire. » La dernière inversion de pôle magnétique a eu lieu il y a environ 780 000 ans.

En tant que pilotes, nous savons que le changement rapide de pôle a des implications, tout comme d’autres qui utilisent une boussole comme instrument de navigation de secours, comme les marins.

Parmi les effets qu’un pôle magnétique nord en rapide mutation aura à court terme sur l’aviation canadienne, on peut citer les mises à jour accélérées des publications aéronautiques et le changement de nom (et repeindre) des pistes, en fonction du trajet suivi par le pôle errant.

La diminution des aurores boréales ou aurores boréales, qui sont centrées autour du pôle magnétique nord, devrait également décevoir les observateurs canadiens du ciel au fil du temps.

La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), une agence gouvernementale américaine, dispose d’un site Web qui permet aux visiteurs de visualiser l’évolution de la déclinaison magnétique au fil des ans.

Passer à l’utilisation du nord vrai en aéronautique est envisagé depuis longtemps et simplifierait beaucoup nos vies, mais nous n’en sommes pas encore là pour l’instant, tant que beaucoup d’éléments reposent encore sur le nord magnétique.