Un vol nolisé d’Air Tindi entre Yellowknife et Whati, dans les Territoires du Nord-Ouest, a été porté disparu mercredi matin après avoir perdu le contact avec les pilotes.

Selon le président d’Air Tindi, Al Martin, le contact avec l’avion a été perdu entre 09h00 et 09h30, alors qu’il se trouvait à environ 13 à 17 milles nautiques de Whati, situé à environ 86 nm au nord-ouest de Yellowknife. Les seuls occupants étaient les deux pilotes.

Le sergent Alfred Beaverho, des Rangers canadiens, a déclaré à CBC News que l’avion avait été repéré non loin de la communauté de Behchoko, un peu plus à mi-chemin de sa trajectoire de vol. Une équipe de Rangers s’est rendue en motoneige, mais n’a pas pu se rendre au lieu de l’accident en raison de la neige profonde et des conditions météorologiques défavorables.

Un CC-130 Hercules de recherche et sauvetage (SAR) de l’ARC envoyé mercredi après-midi de Winnipeg pour aider à la recherche, a repéré l’avion en fin de journée et deux techniciens SAR ont été parachutés sur le site, selon le capitaine de l’ARC David Lavalle. Jeudi matin, la confirmation est venue que les deux pilotes avaient péri.

Une equipe du Bureau de la sécurité des transports a été dépêchée sur les lieux pour enquêter. Pendant ce temps, Air Tindi a suspendu ses vols.

Par coïncidence, un autre King Air 200 a disparu dans le nord un jour avant l’incident d’Air Tindi. Il s’agit d’un vol opéré par Guardian Flight en Alaska qui a décollé d’Anchorage pour se rendre à Kake, dans la région de l’Alaska, au nord-ouest de Wrangell. Des débris ont été repérés dans l’eau près de l’île Admiralty, à environ 18 nm à l’ouest de Kake, mais il n’a pas encore été confirmé qu’ils proviendraient du King Air disparu.