Le BST a publié sa cinquième liste de surveillance annuelle cette semaine, identifiant la fatigue des pilotes comme l’un des sept principaux problèmes de sécurité auxquels le secteur des transports du Canada est confronté. La question de la fatigue était commune à tous les modes, selon le BST, y compris dans les secteurs aérien, maritime et ferroviaire.

« Au BST, nous savons bien que la fatigue peut nuire au rendement. Nous le constatons enquête après enquête, dans tous les modes de transport, » a déclaré Kathy Fox, présidente du BST.

Liste de surveillance 2018 identifie les actions que le BST juge nécessaires pour résoudre efficacement le problème. Le document indique que : « pour bien gérer la fatigue, il faut à tout le moins une réglementation sur les périodes de service qui soit adéquate et fondée sur la science de la fatigue, des programmes de gestion de la fatigue, adaptés aux activités de chaque entreprise, ainsi qu’une formation en sensibilisation pour aider les employés et leurs gestionnaires à prévenir la fatigue et à en atténuer les symptômes avant que ne survienne un accident. »

Fox a ensuite déclaré : « Transports Canada, les exploitants, les syndicats et les employés ont tous un rôle à jouer pour prévenir et gérer la fatigue au travail. Cela exige aussi de profonds changements d’attitude et de comportement tant chez les gestionnaires que chez les employés. »

Commentant la publication du rapport, le ministre des Transports, Marc Garneau, a déclaré : « Le Bureau de la sécurité des transports du Canada joue un rôle très important pour s’assurer que le secteur des transports du Canada demeure l’un des plus sécuritaires au monde, et j’accueille favorablement la publication de sa liste de surveillance de 2018. »

Dans une déclaration publiée par le Ministre Garneau, ce dernier a ensuite cité une récente réunion organisée conjointement avec l’Université McGill en juin dernier pour traiter de la fatigue des pilotes :

« Cette question a récemment été abordée à l’occasion d’un forum organisé par Transports Canada et l’Université McGill en juin dernier. Le Forum sur la fatigue dans les transports a réuni des participants de tous les modes, des intervenants et des experts universitaires en science de la fatigue pour discuter des risques et des pratiques exemplaires liés à la gestion de la fatigue. Transports Canada examine de façon continue les exigences en matière de gestion de la fatigue pour déterminer s’il y a lieu d’apporter des modifications pour mettre à jour le régime, et il travaille avec des partenaires fédéraux et des intervenants clés à élaborer d’autres options. Le Ministère propose de nouvelles règles en matière de fatigue des pilotes pour améliorer la sécurité aérienne des Canadiens, avec l’intention de publier le règlement définitif dans la partie II de la Gazette du Canada en 2018. »

De plus amples informations peuvent être trouvées en cliquant ici.