Stephen Fuhr, député de Kelowna-Lake Country (C.-B.), a proposé une motion (M-177) qui demande au Comité permanent des transports d’examiner la pénurie grandissante de pilotes au Canada. Fuhr, qui préside le Comité permanent de la défense nationale, est un ancien officier et pilote de chasse à la retraite de l’Aviation royale canadienne (ARC).

Dans un article écrit pour les médias locaux de sa circonscription, M. Fuhr fait mention d’une réunion qu’il a eue avec le club 36 de la COPA à Kelowna, au cours de laquelle il a été mis au courant de la pénurie de pilotes actuelle. C’est alors qu’on l’a mis au courant de la nécessité d’un soutien gouvernemental aux écoles de pilotage, qui ont du mal à attirer ou à retenir les instructeurs car ils (elles) sont recruté(e)s par les opérateurs commerciaux et les compagnies aériennes à un rythme effarant.

Selon M. Fuhr, au rythme actuel, on estime que le Canada sera en manque de 3 000 pilotes d’ici 2025 et de près de 6 000 en 2036. Il a aussi mentionné le coût élevé de la formation des pilotes professionnels (CPL) qui est estimée à près de 75 000 $, le double si lié à un diplôme ou à un diplôme d’études postsecondaires.

Doté de ces statistiques, M. Fuhr espère que son avis de motion poussera le Parlement à relever ces défis.