Qu’y a-t-il dans un titre?
Transports Canada (TC) revoit ses inspections ciblées
Lorsque la Campagne de sécurité de l’aviation générale (CSAG) a vu le jour l’an dernier avec TC, on a convenu qu’une grande partie du travail se concentrerait à faire les choses différemment, à éduquer, à informer et trouver des solutions améliorant la sécurité, mais certainement pas plus de réglementation. Génial. Après plus d’un an, cet objectif a été maintenu et des progrès ont été réalisés sur de nombreux fronts. La mesure du succès fait partie intégrante de tout projet ou initiative, mais malheureusement, il y a une chose importante qui ne fonctionne pas: des “inspections ciblées”. À moins qu’elles ne soient exactement ce qu’elles désignent, c’est l’un des titres les plus contre-productifs observés. L’objectif officiel est de «déterminer la conformité règlementaire de base et de déterminer, dans la mesure du possible, comment la conformité est ou n’est pas atteinte. Quelles sont les pratiques spécifiques en place pour s’assurer que les exigences réglementaires sont respectées? Sinon, quelles sont les causes initiales possibles et / ou les raisons de la non-conformité? Les résultats des inspections ciblées seront analysés pour comprendre comment le secteur fonctionne et applique généralement la réglementation. Les inspections ciblées pour l’AG sont également l’occasion d’informer et de promouvoir la sécurité. En cas de non-conformité ou de manque de connaissances, nous chercherons à découvrir pourquoi et à éduquer la communauté ».

Nous avons rapidement pris connaissance qu’avoir le mot « inspection » dans le titre n’était pas trop productif. En fait, lors de notre congrès à Saint John (N.-B.), un haut fonctionnaire de Transports Canada a donné une conférence sur le sujet, où il a tenté d’expliquer comment ces inspections ciblées n’étaient pas des «inspections ciblées», faisant sourciller tous nos membres présents qui comprenaient le but mais demandaient pourquoi donner un si mauvais nom au programme?

Alors je suis fier de mentionner qu’après le congrès et le feedback que nous avons reçu, j’ai discuté avec des hauts responsables de TC engagés dans la campagne de sécurité de l’aviation générale qui ont bien voulu revoir leurs positions pour faire en sorte que ça marche. Faisant déjà partie de leurs opérations et de leurs systèmes, le terme « inspection ciblée » ne demeurera que du jargon interne à TC mais ce qui se fera auprès de nos membres et de la communauté sera plutôt un « Sondage de la sécurité de l’aviation générale ». C’est ainsi que le programme sera connu mais surtout, c’est ce qui sera fait!

J’aimerais remercier nos membres pour leur excellents commentaires, mais aussi les responsables de TC et tous ceux engagés dans la réussite collecte de notre campagne de sécurité.

COPA, IAOPA et OACI

Plus tôt cet été, j’ai rencontré Dr. Fang Liu, secrétaire-générale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) à Montréal, pour préparer la réunion internationale de l’AOPA qui se tiendra à Montréal du 29 juin au 3 juillet 2020. Sachant que l’AG est le système d’alimentation de toute l’aviation civile, la Dre Liu nous a demandé d’explorer des solutions pour la relève chez les pilotes et de réfléchir sur l’inégalité hommes-femmes dans les carrières aéronautiques.