L’ACCTA interroge les membres sur les réductions d’ATC

(Photo : NAV CANADA)

À la fin du mois de mars, l’Association canadienne du contrôle du trafic aérien (ACCTA) a publié les résultats d’un sondage qu’elle a commandé, principalement pour savoir si ses membres considéraient que la sécurité publique serait mise en danger si NAV CANADA procédait aux mises à pied prévues dans les centres de contrôle régional et aux fermetures de tours de contrôle de la circulation aérienne (ATC).

L’ACCTA explique que le sondage a reçu des réponses en provenance de 1400 des 1800 contrôleurs qualifiés du Canada, dont plus de 80 % ont déclaré que la sécurité publique serait menacée. Un peu plus de 40 % des contrôleurs estiment que les coupes imminentes poseraient un risque élevé pour la sécurité du public si elles étaient effectuées, alors qu’environ 39 % affirment qu’elles présenteraient un risque modéré. L’ACCTA note que seuls 2 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’entraîneraient aucun risque pour la sécurité.

Dans le cadre de l’étude en cours menée par NAV CANADA, poursuit l’ACCTA, des avis de mise à pied ont été envoyés à plus de 100 contrôleurs de la circulation aérienne en poste dans des centres de contrôle régional (Montréal, Edmonton, Moncton et Gander) et des tours de contrôle de la circulation aérienne d’un océan à l’autre. Tous les employés des sept tours visées par l’étude – Saint-Jean (Québec), Windsor, Sault Ste. Marie, Régina, Fort McMurray, Prince George et Whitehorse – ont reçu des avis les informant de l’intention de NAV CANADA de fermer définitivement ces tours. Ces postes qu’on envisage d’éliminer s’ajouteraient aux 1000 autres abolis à l’échelle de l’organisation dans la dernière année.

« Les professionnels dévoués qui sont chargés d’assurer la sécurité du transport aérien au Canada sonnent l’alarme et pressent le gouvernement de mettre fin à cette étude à courte vue », a fait valoir Doug Best, président et chef de la direction de l’ACCTA. « La semaine dernière, notre Association a rencontré le ministre des Transports, M. Alghabra, afin de lui faire part des résultats du sondage et de l’informer des répercussions qu’auront sur la sécurité et l’efficacité du système de navigation aérienne ces mises à pied et réductions dans les services, particulièrement quand le volume de la circulation aérienne augmentera et qu’il reviendra forcément à ce qu’il était avant la pandémie. »

L’ACCTA précise qu’avant que survienne la pandémie, NAV CANADA faisait face à une pénurie de 13 % de contrôleurs aériens et dépensait plus de 100 M$ par année en heures supplémentaires. Plus de 80 % des contrôleurs aériens interrogés ont déclaré qu’avant même la diminution de la circulation aérienne causée par la COVID-19, le manque d’effectifs, la gestion de la fatigue et le recours excessif aux heures supplémentaires par NAV Canada les inquiétaient (31,9 %) ou les inquiétaient beaucoup (39,5 %). L’ACCTA ajoute que 89 % des répondants au sondage croient que les fermetures et les réductions envisagées par NAV CANADA pourraient nuire au rétablissement du système canadien de l’aviation lors du retour à la normale de la circulation aérienne.

« On ne saurait surestimer les répercussions d’une perte d’emploi imminente ou potentielle sur la santé mentale des employés, en particulier de ceux qui exercent l’une des professions les plus exigeantes et stressantes qui soient », a avancé M. Best. « Nous avons exhorté NAV CANADA à tenir compte des effets de ses décisions sur les employés et des risques qu’elles impliquent, mais la direction a néanmoins choisi d’aller de l’avant avec le projet. »

L’ACCTA fait remarquer que pas moins de 92 % des contrôleurs aériens sondés ont affirmé que les réaménagements des effectifs annoncés par NAV Canada, dont les avis de mise à pied, ont entraîné une augmentation du stress.

CATCA surveys members about NAV Canada cuts

One of NAV Canada’s Instrument Landing System Localizers, which helps guide aircraft along the axis of the runway. (Photo: NAV Canada)

Canadian Air Traffic Control Association (CATCA) in late-March released the results of a survey it commissioned, primarily asking its membership if public safety will be put at risk if NAV CANADA proceeds with its intended Area Control Centre layoffs and Air Traffic Control tower closures.

CATCA explains the survey received responses from 1,400 of Canada’s 1,800 licenced controllers with more than 80 per cent saying the believe public safety will be put at risk. Just over 40 per cent of controllers said the looming NAV CANADA cuts pose a high risk to public safety, while roughly 39 per cent indicated there would be a moderate safety risk if the cuts go ahead. CATCA highlights that only two per cent of those surveyed said there is no safety risk.

As part of an ongoing NAV CANADA review, CATCA explains layoff notices have been issued to more than 100 air traffic controllers at Area Control Centres (Edmonton, Montreal, Moncton and Gander) and air traffic control towers from coast to coast. All employees at the seven towers included in the study (St-Jean, Que., Windsor, Sault Ste. Marie, Regina, Fort McMurray, Prince George and Whitehorse) have received letters stating NAV Canada’s intention to permanently close their towers. This is in addition to 1,000 positions that were eliminated across the organization over the past year.

“The dedicated professionals responsible for ensuring the safety of air transportation in Canada are sounding the alarm, and we’re calling on the government to put a stop to this short-sighted review,” said CATCA President and CEO Doug Best. “Last week, we met with Transport Minister Alghabra to share the survey results and other information about how further layoffs and service reductions would impact the safety and efficiency of our air navigation system, and particularly when air traffic inevitably increases to pre-pandemic levels.”

CATCA states, that before the onset of the pandemic, NAV CANADA faced a 13 per cent shortage of air traffic controllers and spent more than $100 million annually on overtime. More than 80 per cent of air traffic controllers surveyed said that, before the decline in air traffic as a result of COVID-19, they were concerned (31.9 per cent) or very concerned (39.5 per cent) about understaffing, fatigue management and an overreliance on overtime by NAV Canada. CATCA also notes 89 per cent of survey respondents said they believe the closures and cuts being considered by NAV Canada could hinder the recovery of Canada’s aviation system when air traffic starts to return to normal.

“One cannot overstate the impact of a looming or potential job loss on employee mental health, particularly in one of the most demanding and high-stress professions,” stated Best. “We have urged NAV CANADA to consider the toll of its decisions on employees and the risks involved, but management has pushed their agenda forward regardless.”

CATCA states a full 92 per cent of air traffic controllers surveyed said NAV CANADA’s workforce adjustments, including layoff notices, have resulted in increased stress levels.

Premier cours de formation aérienne pour l’arrivée massive au Cessnas 2 Oshkosh

— Par Dave MacRae

C’est vraiment toute une expérience que de faire partie d’un vol de plus de 100 avions qui atterrissent l’un après l’autre en moins de 20 minutes à Oshkosh! Déjà 94 avions sont inscrits pour l’événement de cette année. Pour ceux qui se sont déjà battus pour se positionner sur l’approche Fisk, c’est le moyen le plus sécuritaire d’arriver à l’aéroport. Nous nous garons ensuite tous ensemble au camp de base de Cessna. On y vit de superbes instants de camaraderie. Une immense tente sert les déjeuners avec bonne humeur tous les matins et se transforme en centre social tous les soirs. Le t-shirt de golf commémoratif inclus dans les frais est également très joli!

La participation à un cours de formation aérienne s’avère une condition préalable pour pouvoir participer à l’arrivée massive annuelle au Cessnas 2 Oshkosh (C2O) à Kosh. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette arrivée de masse, des informations détaillées sur cette pratique, de même que les réponses à de nombreuses questions concernant la participation à l’événement d’EAA AirVenture figurent au programme du cours Cessnas 2 Oshkosh 2021 en Ontario.

Brad Willcocks, membre du vol 34 de la COPA, a activement pris la tête de l’organisation du premier cours de formation aérienne pour l’arrivée massive du « C2O canadien ».  L’événement se tiendra à Peterborough (CYPQ) le samedi 15 mai (date de rechange en cas de pluie : le dimanche 16 mai).

Le groupe Loomex a gracieusement offert la salle de classe de son bâtiment principal à CYPQ pour la formation du matin. Rodney Swanson, directeur de la formation et des activités du C2O, animera une séance virtuelle au sol dans la matinée. Quelques Canadiens d’expérience se sont déjà portés volontaires pour participer à la formation aérienne qui aura lieu dans l’après-midi.

Le cours de formation aérienne est une occasion d’entraînement inhabituelle qui se produit rarement. Veuillez noter que l’inscription est obligatoire (au http://www.cessnas2oshkosh.com/clinics/CYPQ_clinic.aspx).

Voir les informations supplémentaires suivantes concernant le cours « C2O canadien » (sujettes à modification dans le temps) :

  1. Le coût du cours s’élève à 65 $ US. Cela couvre le cours par lui-même, le t-shirt de golf commémoratif, l’accès à une zone d’arrimage de groupe au camping Cessna à Kosh, les privilèges d’admission à la tente Cessna où le déjeuner est servi tous les jours et où ont lieu les activités (frais de camping et d’admission de l’EAA AirVenture en sus).
  2. Ceux qui prévoient de faire partie de l’arrivée massive à Kosh (en supposant que la frontière ouvre à temps) doivent participer au cours annuel de formation aérienne (avions plus ou moins rapprochés). La formation comprend le vol en groupes de trois avions Cessna (aile haute uniquement). Cette activité s’ajoute à la formation du matin en salle de classe.
  3. Rappel : depuis le 1er janvier 2020, les aéronefs canadiens sont tenus par la réglementation de la FAA d’être équipés du système ADS-B aux États-Unis dans les espaces aériens de classes B, C et à haute altitude. Cet aspect peut constituer un facteur décisif pour certains (détails en anglais au https://www.eaa.org/eaa/news-and-publications/eaa-news-and-aviation-news/bits-and-pieces-newsletter/03-13-2020-ads-b-out-exceptions-for-nonequipped-aircraft). La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des itinéraires de vol potentiels qui contournent les espaces aériens concernés au départ du sud de l’Ontario.
  4. Une de ces routes de CYPQ à Kosh exclut les longs vols au-dessus de l’eau, permet les activités transfrontalières – y compris le dédouanement – et évite les espaces aériens soumis aux exigences du système ADS-B. Cette route est d’environ 600 milles marins de part et autre via Sault-Sainte-Marie, y compris un arrêt à Juneau au Wisconsin pour le rassemblement en vue du vol d’arrivée.
  5. Tous les aéronefs se rassembleront avant 11 h 00 à l’aéroport de Dodge County (KUNU) à Juneau au Wisconsin pour un départ le 24 juillet. L’arrivée en formation aérienne à Kosh est prévue à 14 h 30 HAC. Les routes et les points de cheminement pour le vol d’arrivée sont publiés sur le site Internet Cessnas 2 Oshkosh.

L’inscription est maintenant ouverte au  http://www.cessnas2oshkosh.com/clinics/CYPQ_clinic.aspx

Pour toutes questions, vous pouvez communiquer avec Brad Willcocks au 905 373-5319 ou bwcobinn@eagle.ca.

Canada’s first Cessnas 2 Oshkosh mass arrival formation flying clinic

Article by Dave MacRae

The Cessnas 2 Oshkosh Clinic is scheduled for May 15, 2021, at Peterborough Regional Airport, CYPQ (registration and contact information below).

It is truly an experience to be part of a flight of 100+ aircraft landing in less than 20 minutes at Oshkosh! There are already 94 aircraft signed up for this year. For those that have battled for position on the Fisk approach before, this is the safest and surest way to arrive and we all park together at the Cessna Base Camp. Lots of great comradery, a huge tent that serves breakfast every morning and is the social centre every evening. The commemorative golf shirt included in the fee is pretty nice too!

Participation in a formation flying clinic is a yearly prerequisite to be able to join in the annual C2O Mass Arrival at KOSH. For those not familiar with the annual Mass Arrival event, detailed information, not only about the arrival flight itself, but answers to many questions about attending the EAA AirVenture event are available at Cessnas 2 Oshkosh 2021 Ontario Clinic.

Brad Willcocks, a member of COPA Flight 34, has pro-actively taken the lead in arranging for the first “Canada Cessnas 2 Oshkosh” Mass Arrival Formation Flying Clinic. It is to be held at Peterborough, CYPQ, on May 15. Rain date is Sunday, May 16.

The Loomex Group has graciously donated the classroom in their main building at CYPQ for the morning instruction. Rodney Swanson, C2O Director of Training and Operations will lead a virtual morning ground session. A few experienced Canadians have already volunteered to assist with the afternoon in-flight formation training.

The formation flying clinic is an unusual and a seldom seen training opportunity. Please note that registration is required for the May 15th class and formation training.

The following additional information is relevant to the “CanC2O” clinic. It is subject to verification as plans develop.

1. The cost for the clinic is US$65. This covers the clinic itself, commemorative golf shirt, access to a group tie-down area at the Cessna camping location at KOSH, admittance privileges to the Cessna tent where breakfast is served daily and associated activities. Separate EAA AirVenture camping and admittance fees apply.

2. Those that plan to join a mass arrival at KOSH (assuming the border opens in time) must participate in a yearly, loose formation flying instruction/coaching clinic including flight in groups of 3 suitably matched Cessna (high-wing only) aircraft. This activity is in addition to the morning class-room instruction.

3. Reminder: As of January 1, 2020, Canadian aircraft have been required by FAA regulations to be ADSB equipped for operations in the USA in Class B, C and other high-altitude airspaces. This may be a deal-breaker for some. The good news is that there are potential flight routes that steer around the sensitive airspaces when departing from southern Ontario.

4. One route from CYPQ to KOSH that avoids extensive over-water flights, allows cross-border operations including customs clearance, and avoids sensitive ADSB-required airspace, is about 600nm each way via Sault Ste Marie, including a stop in Juneau, Wisconsin, for assembly of the arrival flight.

5. All aircraft will assemble by 11:00 am at Juneau Wis, Dodge County Airport (KUNU) for departure on July 24 to arrive in formation at KOSH at 1430 CDT. Routes and waypoints for the arrival flight are published on the website Cessnas 2 Oshkosh Mass Arrival Flight Route

Registration is now open at http://www.cessnas2oshkosh.com/clinics/CYPQ_clinic.aspx

Questions: Call Brad Willcocks, 905-373-5319; Email bwcobinn@eagle.ca

Compétition d’ADAC et Exposition North Alta 2021 en juillet

(Photo : William Vavrek Photography)

La Peace Regional Airshow Association (PRAS) a présenté les plans pour la tenue de son exposition albertaine mettant en vedette les avions à décollage et atterrissage courts (ADAC) – North Alta STOL and Show – qui doit avoir lieu la fin de semaine du 17-18 juillet 2021 à l’aéroport de Peace River (CYPE) en Alberta. L’événement le plus récent de l’organisme à but non lucratif – fondé en 1992 – a été le Thunder in the Peace Air Show en 2019.

Comme il s’agit d’un événement de compétition et de démonstration, les organisateurs confirment que l’édition 2021 de la compétition d’ADAC et l’exposition North Alta présentera un certain nombre de performances d’aéronefs. Mentionnons tout d’abord la compétition de décollages et atterrissages courts, ainsi que le spectacle acrobatique de pilotes de voltige, suivi de la course d’accélération d’ADAC réalisée en duo. Le public aura aussi le loisir de voir une série d’aéronefs en exposition tout au long de la fin de semaine.

« En réponse à la nécessité de tenir un événement d’une ampleur gérable pendant cette période inhabituelle de restriction sanitaire, le comité organisateur de la PRAS veillera à respecter les règlements de la Santé publique de l’Alberta », a déclaré Vicki Lefrancois, présidente de la PRAS. « Le comité ajustera l’envergure des activités à mesure que nous nous rapprochons du jour J. »

« Nous voulions montrer une autre facette des performances des aéronefs et des pilotes. Ce type de compétition met en valeur les compétences et la précision des pilotes qui maîtrisent l’art de voler lentement et à très basse altitude », a indiqué Henry Vos, vice-président des compétiteurs. « Toutes les personnes intéressées à participer sont invitées à communiquer avec nous. »

Plus de détails sur l’événement seront publiés sur le site Peaceregionalairshow.com dès qu’ils seront disponibles. Les pilotes d’ADAC souhaitant plus de renseignements sur l’événement sont invités à s’inscrire sur la liste de diffusion en envoyant un courriel à info@peaceregionalairshow.com. Les organisateurs peuvent être joints à cette même adresse pour toute autre considération.

Faits saillants sur la compétition d’ADAC et l’exposition North Alta 2021 :

  • Événement de 2 jours
  • Compétition d’ADAC
  • Course d’accélération d’ADAC en duo
  • Exposition d’aéronefs
  • Spectacle de voltige
  • Remise de prix
  • Diffusion de l’événement en direct en ligne
  • Frais d’entrée minimes

North Alta STOL and Show set for July

(Photo: William Vavrek Photography)

The Peace Regional Airshow Association has outlined plans for the North Alta STOL and Show, scheduled to take place over the weekend of July 17 to 18, 2021, at Peace River Airport, CYPE, in Alberta. Founded in 1992, the not-for-profit Peace Regional Airshow Association held its most-recent event, Thunder in the Peace Air Show, in 2019.

As a competition and demonstration event, organizers explain the 2021 North Alta STOL and Show will feature a number of aspects of aircraft performance. First will be a competition, illustrating pilot and plane performance for Short Take-off and Landings. The second aspect will be a performance of several licensed aerobatic pilots with their airplanes, in aerobatic demonstrations.

The third primary part of the event will include a demonstration of a competition of airplanes in STOL drag races. The weekend event will also feature a static display of various aircraft for the public to view.

“In lieu of an airshow and in response to the need for an event of a manageable scale during unusual times like we are facing right now the PRAS committee is planning this event,” said Vicki Lefrancois, President of Peace Regional Airshow Association. “The committee will work to ensure the event is delivered in accordance with all Alberta Health regulations and will adjust our plans as we get closer to the event”

“We wanted to show another side of aircraft and pilot performance and this type of competition will showcase the skill and precision of pilots who have mastered the art of flying low and slow,” said Henry Vos, VP of Performers. “Anyone interested in participating, please contact us.”

More details of the event will be released on Peaceregionalairshow.com as they become available. STOL Pilots wanting further information and to be placed on the event’s mailing list for further information about the competition or anyone can contact organizers at info@peaceregionalairshow.com.

Highlights of the 2021 North Alta STOL and Show

• 2 day event,
• STOL competitions,
• STOL Drag race demonstration,
• Static aircraft display,
• Aerobatics demonstrations,
• Award Ceremony,
• Plans for broadcasting the event live online, and
• Low entry fee.

Votre premier avion : Phil Lightstone s’entretient avec Christine Gervais

Connaissez-vous PlaneTalk (www.PlaneTalk.ca)? Si vous êtes un mordu de l’aviation générale, vous le devriez. Il s’agit d’un balado bimensuel axé sur des sujets liés à l’aviation. Lors du dernier entretien de 25 minutes diffusé le 29 mars, Christine Gervais, présidente et chef de la direction de l’Association canadienne des propriétaires et pilotes d’aéronefs (COPA), parle de son parcours pour devenir pilote et de l’achat de son premier avion.

Emportée par l’enthousiasme, Mme Gervais explique en détail sa passion pour l’aviation et ses motivations à devenir propriétaire d’un avion. Dans le cadre de ce balado, le chroniqueur de l’aviation et animateur de PlaneTalk, Phil Lightstone, entre dans l’univers de la PDG de la COPA le temps d’une entrevue, pour le plus grand plaisir des auditeurs.

Les balados PlaneTalk – sans commanditaires ni abonnement – peuvent être écoutés en accédant aux plateformes de baladodiffusion d’Apple, de Google et de Spotify ou directement sur le site www.PlaneTalk.ca. Bonne écoute !

Gervais, Lightstone discuss “Buying Your First Aircraft”

PlaneTalk is a monthly podcast focusing on aviation related topics. Just released on March 29, 2021, listen to Christine Gervais, President and CEO of the Canadian Pilots and Owners Association, discuss her journey to become a pilot and buy her first airplane.

It’s an interesting podcast, with Gervais going into detail about her passion for aviation and motivations to become an aircraft owner. The interview with aviation writer and PlaneTalk podcast host Phil Lightstone also provides insight into COPA’s CEO and her passion for the General Aviation industry.

PlaneTalk podcasts are posted on Apple, Google and Spotify’s podcasting platforms as well as a direct playing from www.PlaneTalk.ca. PlaneTalk is a subscription less environment with no advertising or subscription fees.

Transition des services de NAV CANADA : du FIC de Winnipeg au FIC d’Edmonton

NAV CANADA, le fournisseur de services de navigation aérienne civile du pays, procède actuellement à la transition des services du centre d’information de vol (FIC) de Winnipeg vers les FIC d’Edmonton et de London.

La première phase consiste à transférer les services du FIC de Saskatchewan et du Nunavut entre le FIC de Winnipeg et celui d’Edmonton. Cette mesure sera en vigueur à compter du 30 avril 2021 à 0901z.

Les pilotes et les répartiteurs des régions des Prairies et du Centre continueront de recevoir les informations essentielles dont ils ont besoin, y compris les services de plan de vol, les exposés météorologiques interprétatifs détaillés et les informations de vol en route, lesquels seront fournis par le centre d’information de vol d’Edmonton (coordonnées ci-dessous). Les services de la circulation aérienne ne seront pas touchés par ce changement.

Veuillez noter les coordonnées et l’identification de l’unité du FIC d’Edmonton ci-dessous, car elles passeront de Winnipeg Radio à Edmonton Radio.

Coordonnées du FIC d’Edmonton

Tél. : 780 890-8386
Tél. sans frais : 1 866 541-4102
Téléc.: 780 890-8593
Identification de l’unité : Edmonton Radio

Afin de mieux faire connaître ces changements, NAV CANADA publiera des NOTAM précisant le processus de transition, et mettra à jour les publications aéronautiques à venir. De plus, un avis a été affiché sur le site Web de NAV CANADA.

Les NOTAM sont accessibles via le Service de planification de vol collaboratif de NAV CANADA, lequel peut être consulté ici : https://plan.navcanada.ca/wxrecall.

NAV CANADA Transition of Services, Winnipeg FIC to Edmonton FIC

NAV CANADA, the country’s civil air navigation services provider, is in the process of transitioning Flight Information Centre (FIC) services from its Winnipeg FIC to the Edmonton and London FICs.

A first phase will see the transition of FIC services in Saskatchewan and Nunavut between Winnipeg FIC and Edmonton FIC implemented April 30, 2021, at 0901z.

Pilots and dispatchers in the Prairie and Central regions will continue to receive the same vital information they need, including flight-planning services, in-depth interpretive weather information and en-route flight information, which will be provided by the Edmonton flight information centre (please see contact information below). Air traffic services will not be impacted by this change.

Please note: Edmonton FIC’s contact information and unit identification below as it will change from Winnipeg Radio to Edmonton Radio.

Edmonton FIC Contact Information
Number: 780-890-8386
Toll-free Number: 1-866-541-4102
Fax Number: 780-890-8593
Unit Identification: Edmonton Radio

To support broader awareness to these changes, NAV CANADA will be publishing NOTAMs in reference to the transition process and updating upcoming aeronautical publications. In addition, a notice has been posted on the NAV CANADA website.

NOTAMs are accessed through NAV CANADA’s Collaborative Flight Planning Service, the link can be accessed here.